Commentaires des Lecteurs (9)

401. J'étais Chef de la 7/5è Compagnie de Reconnaissance, appartenant au 7è Régiment/5è Division d'Infanterie. J'ai eu le bonheur et l'honneur de servir sous le Général Hieu alors qu'il était Commandant de la 5è Division d'Infanterie: Bien que mon unité soit une compagnie de reconnaissance appartenant à un régiment; nous n'avions seulement quelques chances de stationner au camp Lai Khe (pour nous récupérer tandis que les 5è; 8è et 9è Compagnies de Reconnaissance prenaient tout d'aller en opération). J'ai un très bon souvenir du Général lorsque notre unité était en train d'opérer dans la région Bui Gia Map (Phuoc Long) et il descendait jusqu'au champ de bataille même pour visiter notre unité et pour aller en opération ensemble avec nous. A l'époque; le Commandant du 7è Régiment était le LTC Pham Van Niem et le Commandant Adjoint était le LTC Ly Duc Quan. Le Général Hieu a eu une longue conversation avec moi et s'enquiert de mon bien être, "As-tu besoin d'aucune aide de la part de la division?" Je réponds avec la spontanéité d'un jeune, "Je vous demande seulement de m'accorder quelques semaines de vacances à Saigon, et cela me satisfera." Pour moi personnellement, ainsi que beaucoup de soldats de la 5è Division d'Infanterie; le Général Hieu était le symbole de héros le plus authentique d'un combattant ARVN. J'ai acheté votre livre et le garde avec révérence dans ma bibliothèque privée. (Nguyen Tuong Tuan)

402. Je voudrais vous féliciter des affiches que vous avez rendues disponibles sur le web depuis l'année dernière. J'essaierai de trouver du temps de les tous lire, mais les deux derniers articles sont exceptionnels, les résumés des évaluations de la situation militaire basées sur les témoignages de Dong et Hieu. Les différences du charactère entre les deux officiers hauts gradés et les portraits contrastants ébauchés sont révélatrices. Permettez-moi de dire que si ces rapports de la CIA sont authentiques, ils corraborent en particulier le point de vue supérieur du commandement d'armée complet de votre frère. et l'attitude nerveuse et vacillante de Dong. (James Miguez)

403. Voici la photo présumée du Général de Brigade Cao Hao Hon, Commandant, 24è Zone Tactique Spéciale, avec le QG à Kontum. La photo a été prise dans le camp Plei Me des Forces Spéciales après la bataille d'octobre 1965. Le Colonel américain avec lui est Archie D. Hyle, Senior Advisor à 24th STZ. La photo a été sans doute prise par Joseph D. Galloway et n'est pas disponible pour reproduction. L'autre photo a été prise au camp Duc Co des Forces Spéciales à la suite de la libération du camp en août 1965. Ma source de ces deux photos était le Col. Edward B. Smith, Jr., défunt, qui a été mon patron à Pleiku. J'espère qu'elles vous servent à quelque chose. (Sol Binzer)

404. La Patrie l'apprécie! Je vous remercie - ne sachant quoi ajouter de plus, les mots deviennent de trop! J'ai été très ému en regardant le vidéo clip, Héro-Gallantre-Finesse!... un air très Hanoi (Thang Long)... Viet Nam Pour Toujours! (Inconnu)

405. J'ai visité le webpage parlant de la 5è Division et de l'évaluation des officiers servant sous le Général Hieu rédigée par les Conseillers Américains. Si vous conservez ce document, s'il vous plaît de m'en donner une copie regardant le Colonel Vu Dang Chong. (Vu Quoc Tuan)

406.Y a-t-il quelqu'un qui vous ait jamais confronté à cause de vos mensonges effrontés sur votre web site? Je n'arrive pas à comprendre votre fierté sur ceci.

"Le Lieutenant Général Nguyen Van Minh soudainement demanda: "Truong, as-tu déjà une Médaille D'Honor Nationale de 3ème Classe?". Colonel [Mach Van] Truong répondit: "Pas encore, mon Général." Le Lieutenant Général Minh saisit avec hâte une Médaille D'Honneur Nationale de 3ème Classe et la passa au Président Thieu afin que ce dernier l'épingla sur Colonel Truong."

Est-ce que vous croyiez sérieusement que les Médailles d'Honneur puissent être octroyées comme des bonbons? Peut-être que vous auriez dû être un tout petit peut plus circonspect lorsque vous publiez les écrits d'autrui. En particulier quand ceux-ci arborent des opinions partielles à outrance.

"Ceux qui ont le privilège de visiter cette villégiature du Général Minh, ne manqueront pas d'apercevoir des tas de sacs contenant des feuilles d'or enveloppées dans du papier de "Kim Thanh".

Ceci est une citation qui montre que vous publiez des mensonges fragrants. Je ne puisse pas comprendre le fait que vous pensez que cette ordure est la vérité

"Par contre, le Lieutenant Général Nguyen Van Minh, qui a remplacé le Général Do Cao Tri qui avait été tué dans un accident d'hélicoptère, traite un Général honnête appartenant à une classe plus ancienne qui est bien aimé par la population, le Général de Division Nguyen Van Hieu, ancien Commandant de la 5ème Division d'Infanterie, simplement parce que le 8ème Régiment d'Infanterie commandé par Colonel Bui Thach Dan a souffert de lourdes pertes dans le repli de Snoul à Loc Ninh et le Général de Division Hieu a été immédiatement remplacé par Colonel Le Van Hung. (L'officier qui était plus qualifié à commander la 5ème Division d'Infanterie était Colonel Le Nguyen Vy, un officier honnête, avec plus années d'expérience avec la 5ème Division d'Infanterie dans la 3ème Région Militaire)."

Aussi, votre frère a été maltraité et remplacé parce qu'il avait été demandé de venir avec toutes ses troupes pour donner assistance aux hommes du Général de Corps d'Armée Nguyen Van Minh, eux qui auraient dû être relevés par un escadron d'hélicoptères qui ont été promus par le Général Tri pendant la bataille de Snoul, qui n'arrivaient jamais. Il a trois fois, je répète trois fois plus de nom nécessaire pour y arriver; ne me demandez pas pourquoi, je n'y étais pas présent. Il a laissé les hommes périr. Eux qui ont été confiés à sa charge par le Général Tri qui l'a promu, cependant il n'a pas accomplit sa tâche. Je sais qu'il était le protégé du Général Tri et qu'il attendait d'obtenir cette position et qu'il a été vexé à propos de ce sujet. Je sais également, cependant, qu'un homme de vaillance n'avance pas de mensonges envers les autres pour apparaître meilleur.

Les hommes qui y étaient vraiment là ne s'abaisseraient jamais pour vous corriger; apparemment il ne l'ont pas toutes ces années passées; mais je ne suis pas comme eux et je ne vous permettrai pas de continuer à dire des mensonges.

Je suis une parenté du Général Nguyen Van Minh. Il est mon grand-père et il est mort déjà, c'est pourquoi je vous écris maintenant. Je ne vous laisserai pas salir sa réputation. Il a été toujours au-dessus même à vous répondre et serait probablement contrarié que je corresponde avec vous maintenant. Je lui ai toujours demandé pourquoi il n'écrit pas un livre sur la guerre et il m'a toujours répondu qu'il n'écrirait jamais un livre parce qu'il aurait voulu dire la vérité et en ce faisant, il devrait dire du mal à propos des autres, ce qu'il ne ferait jamais. Ainsi il est supérieur à vous sur ce sujet. Et je suis bien conscient du fait que le Général Tri est mort avant la bataille de Snoul. Je ne confonds pas les fantaisies et la réalité. Ces hélicoptères ont été promus par lui avant sa mort et auraient dû venir à mon grand-père pendant la bataille, mais ils ne sont jamais arrivés. Je me suis assis avec les hommes qui y sont présents pour leur demander à propos de ce que vous avez écrit; en particulier pour discuter les erreurs que j'ai relevées dans vos récits"des faits" parce qu'elles m'ont irrité. Je sais que vous n'étiez pas là et ils y étaient. Ma famille entière vivaient dans le villa dont vous parlez et n'a jamais vu, entendu ou même soupçonné un sac rempli de feuilles d'or. Peut être vous devriez essayer d'obtenir une copie du livre Chien Thang An Loc 1972 récemment publié. J'en ai une et je sais que ces gens n'inventent pas des histoires pour s'embellir. Je n'essaie pas de vous faire sentir mauvais sur aucun de ces sujets, je voudrais simplement faire connaître la vérité et que vous arrêtiez de parler du mal ce ceux dont vous n'avez aucune connaissance. (Tram Nguyen, défenseuse de la justice)

407. Avant 1975, j'étais encore petit et mon père, le Colonel Vu Dang Chong, rentrait rarement à la maison. Par la suite il a été incarcéré dans les camps de rééducation et mourut quelques années après. C'est pourquoi, je ne connais pas bien la carrière militaire de mon père. Cependant, j'ai entendu mon beau-père, un colonel de l'unité de transmission, louer l'honnêteté impeccable du Général Hieu. J'admire les généraux comme le Général Hieu, qui n'ont pas succombé devant les tentations du pouvoir et des biens matériels malgré la situation du pays à ce temps-là. (Vu Quoc Tuan)

408. Je suis un fils de Monsieur Tran Thanh Phong. J'ai lu votre article; "Le Tandem Militaire Tri Hieu", dans lequel vous faites mention de mon père, et je souhaite pouvoir vous parler. Premièrement, je voudrais vous mes condoléances, et à la famille du feu Général Hieu. Secondement, je voudrais que vous m'accordiez la permission de m'adresser à vous en tant que uncle. Et finalement, je voudrais contribuer au website www.generalhieu.co, une photo de mon père en uniforme militaire accompagnée de son curriculum vitae, à dire que vous me le permettez.

Je pense que vous auriez dû dépenser beaucoup d'énergie dans votre poursuite à résoudre la mort mystérieuse du Général Hieu. Je vous admire pour cela, et sans doute vos parents sont aussi satisfait de votre travail. Si c'était vous qui avez conçu ce website par vous-même, alors vous êtes vraiment superbe. Ce site a soulevé le morale des réfugiés vietnamiens qui vivent loin de leur patrie. (Tony Tran)

409. Concernant la photo ci attache, deux semaines passées les gens du Ministère Intérieur ne m'avaient pas permis d'aller à Duc Co, une région que j'avais bien connue pendant les années 1966)1967. Au lieu de cela, j'ai pris la tournée suivante (la Route Provinciale 6C, je pense) et j'ai inspecté Plei Me. Je suis en train de relire les données sur Plei Me -- toujours excellentes -- sur votre website: www.generalhieu.com/pleime-2f.htm. (Jim Michener)

410. J'ai lu les commentaires faites par un certain Commandant Doleman et je voudrais ajouter une clarification. Ses commentaires à propos du manque d'expérience de combats chez les Chefs Conseillers Militaires de la 5è Division d'Infanterie est fausse dans le cas du LTC Roy Couch et de mon père. Ce dernier, alors LTC Robert Lott, était Chef de Peloton et puis Chef de Compagnie de la 3è Division d'Infanterie pendant la Guerre de Corée. Je vous prie et vous serais reconnaissant d'ajouter ce trait dans le paragraphe en cause. Je voudrais que le dossier sur mon père soit correct.

Merci de votre merveilleux site. Vous honorez bien la mémoire de votre frère. (Robert Lott)

411. Je voudrais contribuer une rectification concernant le Général de Corps d'Armée Nguyen Van Vy: il était sorti en 1940 de l'Ecole Militaire Tong, "Ecole Militaire Interarmes d'Extreme Orient - Annexe St Cyr/St Maixent de TONG, Tonkin". (Nguyen Van Thang, Paris)

412. Je suis un Vietnamien vivant aux Etats Unis. Mon opinion est telle qu'il est difficile d'attribuer la mort du Général Hieu aux Viet Cong, car ces derniers se considèrent comme étant les vainqueurs des armées française et américaine, et par suite n'ont aucune raison d'en vouloir à tuer un général du Sud. L'assassin du Général Hieu devrait être quelqu'un portant une rancœur envers le Général dans le gouvernement ou dans le milieu militaire du Sud Vietnam. Quiconque a tué le Général devrait maintenant avoir le courage de confesser son crime. Merci d'avoir faire attention à mon idée. (L Tran)

413. Un grand site que vous avez là sur le Général Hieu, avec des tonnes d'articles sur l'ARVN! J'ai une question que peut être vous pourriez m'aider; je cherche à savoir qui était le Chef d'Etat Major Général avant le Général Cao Van Vien, en particulier pendant la période de mars à octobre 1965. (Stéphane, France)

414. Je viens tout juste de trouver votre page; j'aime réellement son contenu, et respecte et admire vraiment votre frère le Général Hieu. Mon père est Tran Van Than. Il était Colonel, Chef de bureau du Personnel, Etat Major Général jusqu'à la chute de Saïgon, et a été porté disparu depuis le 29 avril 1975 à l'EMG, Saïgon. Veuillez bien ajouter le nom de mon père à votre liste. Je crois que vous avez beaucoup de contacts et pouvez vérifier le rang et le nom de mon père. Merci beaucoup.(Tran Anh Tai)

415. Je suis extrêmement ravi de savoir que les dépouilles du Général Hieu ont été apportées aux Etats Unis. C'est bien chouette qu'il soit maintenant avec sa famille et dans la même crypte que son père bien-aimé! J'ai cru pouvoir écrire cette article sur les prédictions du Général Hieu concernant l'offensive continue communiste de 1974-1975, mais pour des raisons inconnues ait été différée. Je l'attaquerais bientôt. Bravo pour les 1 millions spectateurs! Je sais que le général soit content tout au long. (James Miguez)

416. J'ai lu votre article "General Schwarzkopf's Naïveté in Ia Drang Battle". A mon humble opinion, je suis très fier de votre article parce qu'il montre la compétence du Général Hieu, et aussi la valeur de l'ARVN - en particulier celle des unités de reconnaissance. Votre article est magnifique dans la description de cette bataille historique. Je vous félicite aussi du fait que le Général a trouvé son lieu de repos dans ce pays libre. (Tran Van Thuong)

417. Mon nom est Nguyen Vinh Duc. Je viens de visiter le website du General Nguyen Van Hieu et je décide de vous contacter pour que vous puissiez m'aider. Par chance, j'ai vu le nom du Général Do Kien Nhieu dans la liste des généraux de l'ARVN et je sais aussi qu'il est décédé à San Jose, Californie. Peut être vous pourriez m'aider comme j'essaie de contacter n'importe qui appartenant à ses proches au VN ou en outre-mer. La raison est que le Général a une nièce et son nom est Do Thi Bich. Celle-ci était ma maîtresse de la classe de 5è au primaire de l'école Hung Vuong à Saïgon avant 1975. Son père est le frère du Général DKN. Veuillez m'aider à trouver ma maîtresse. Je vous en serai bien reconnaissant. Mon numéro de téléphone est (713)382-8747 or mon email is mdvn65@yahoo.com. (Nguyen Vinh Duc)

418. En toute honnêteté je dois admettre que je ne savais rien du tout du Général Hieu. Mais après avoir lu les articles sur le Général et parlé avec un proche de la famille qui est aussi un ancien combattant ARVN, j'admire énormément l'esprit de ces héros tels que Nguyen Van Hieu, Nguyen Khoa Nam, Le Van Hung, Pham Van Phu, Tran Van Hai, Le Nguyen Vy, Ho Ngoc Can et de tous ceux qui ont sacrifié leur vie pour défendre la liberté, la prospérité, le bonheur du peuple vivant dans le sud Vietnam. C'est bien regrettable que ces héros aient dû vivre et travailler à côté d'un group de gens irresponsables et immoraux dans les apparats du gouvernement de Saigon avant 1975 (il y a beaucoup d'information qui dit que le Général Toan était un débaucheur et de mauvaise réputation lorsqu'il détenait le pouvoir). En tout cas, tout entre dans le passé. J'espère que nous, en tant que vietnamiens, avons appris la leçon pour permettre à la jeune génération de prendre la relève de la génération précédente pour rebâtir la maison du Vietnam jouissant pleinement la liberté, la prospérité, le bonheur, la justice et la charité. Prions à ceux qui ont donné leur vie afin qu'ils protègent notre peule vietnamien. (Nguyen Vinh Duc)

419. Mon nom est Ho Xuan Thuan, présentement résidant à Houston, Texas. Je vins aux Etats Unis en même temps que vous et votre famille, c'est-à-dire après l'événement du 30 qvril 1975. Je suis très ému et admire le patriotisme et l'honnêteté du Général Hieu qui transpirent à travers les documents que vous avez collectés; ces documents m'ont donné l'occasion de lire et révérer Nguyen Van Hieu, un héro du peuple vietnamien, un modèle exemplaire pour n'importe quelle génération, n'importe quelle période. Je vous écrit cette lettre pour vous remercier pour votre travail et remercier les membres de la famille du Général qui vous ont donné la permission d'afficher les lettres que le Général envoyait à son épouse bien-aimée. Ses sentiments sont bien sincère et son amour pour sa femme et ses enfants m'a bien touché. Ses mots démontrent un sens du devoir très élevé qu'il réserve à son pays. J'admire l'honnêteté de sa vie. Ces lettres m'ont enseigné énormément. C'est vraiment sans prix. Veuillez bien transmettre mon remerciement à chacun des membres de la famille du Général et que Dieu console tout le monde. La mort du Général a laissé des leçons qui permettent à la jeune génération de mener une vie digne d'un disciple de Jésus Christ. Que Dieu vous bénit et votre famille également. (Ho Xuan Thuan)

420. Alors que je suivais les cours au séminaire St Jean à Danang en 1970 ou 1971 en tant que novice d'un ordre religieux, un jour le Général Nguyen Van Hieu vint diner avec nous au séminaire. Il a été introduit comme un ami du directeur du séminaire, père Nguyen Binh Tinh; actuellement évêque retraité du diocèse de Danang. C'est pour cette raison que lorsque j'entrais dans un web site vietnamien, j'ai eu la chance de lire vos articles affichés sur l'internet et de faire connaissance d'un autre Général révéré du Viet Nam. (Hoang Ngoc An)

421. Ce fut une grand plaisir de parler avec vous au symposium du mois de mars et d'apprendre davantage sur vous frère le Général Hieu.

Je trouve votre website très informatif; les lettrés de la Guerre du VN le trouveront également de grand valeur.

Concernant vos photos des généraux vietnamiens, j'ai trouvé un tableau de photos des généraux de la période de Diem. Je ne sais pas si aucune de ces photos vous serait utile en quelque sorte, mais je vous envoie tout de même sous forme jpg comme attachements dans les deux messages qui suivent.

Dans la conférence du mois de mars 2007, j'ai donné la présentation clé sur la culture du VN. Vous m'aviez poser la dernière question de cette séance-là, mais le temps a expiré et je n'ai pas répondu à votre question. Vous avez indiqué que j'avais omis comment les communistes ont déformé l'histoire et la culture du VN pour soutenir leur idéologie. Vous avez bien raison. Mais je manque le don de langue et la connaissance détaillée nécessaires pour montrer comment les communistes ont fait cela. C'est pourquoi les gens comme vous, Dr. Bich, Nghia Vo, et autres personnes peuvent combler le vide. (James Burton)

422. Je viens tout juste de finir la lecture du livre General Hieu, A Hidden Military Gem. Je vous admire énormément. Vous écrivez très bien. Le livre est bien documenté et l'affection fraternelle qui y transpire montre que vous êtes aussi bon qu'oncle Hieu.

Je savais qu'oncle Hieu possédait une personnalité parfaite car j'avais plusieurs occasions de le rencontrer et de parler avec lui dans les années de1968-1974 et à travers les louanges des autres personnes.

En général, les choses militaires ne m'intéressent pas et pourtant ceci est le premier livre que j'ai dévoré de A à Z. La manière dont vous décrivez les batailles avec beaucoup de détailles, selon mon humble avis, ne pourrait pas être accomplie sans l'aide d'oncle Hieu. Je crois entièrement au phénomène du stylo psychique, car une personne qui manque l'expérience militaire, n'importe quelle accumulation de recherches, ne pourrait seulement écrire en généralité, d'une façon plutôt superficielle à propos d'une bataille. Il serait difficile pour cette personne là de décrire les tactiques d'une façon minutieuse, de la manière d'un personne militaire qui était présent, qui commandait et qui prenait part activement dans les batailles contenues dans le livre. (Vu Hong Loan)

423. Le web site du Général Hieu est très intéressant. Il serait difficile de trouver les informations concernant un général compétent de l'Armée de la République du Viet Nam sans l'aide de www.generalhieu.com. Merci beaucoup pour vos efforts dans le rassemblement des informations et l'établissement du web site du Général Hieu! (Tri)

424. Je voudrais vous demander une faveur. Auriez-vous la bonté d'afficher la version vietnamienne de l'article de Madame Pham Thi Kim Hoang à propos du Général Le Van Hung? Votre web site du Général Hieu est très profitable aux jeunes générations qui tiennent encore à cœur et souhaitent connaître l'histoire de notre pays en général et les héros de notre nation tel que le Général Hieu en particulier. Je vous suis sincèrement reconnaissant de votre travail. (Le Van Hung)

425. Je viens de lire les articles publiés dans le site concernant la vie et la carrière du général Hiêu, je voudrais vous en féliciter sincèrement de ce travail. Avec de sérieuses recherches, vous avez construit un website très intéressant, précis et instructif pour les générations vietnamiennes nées et grandies en terre d'exil.

Je suis très émue en relisant et en revoyant les anciennes images de notre chère Armée Républicaine jadis, d'autant plus touchée quand j'ai vu à quel point les enfants du général Hiêu ont témoigné leur piété familiale envers leur père.

Monsieur, je souhaiterais vous soumettre une idée: dans l'état du service du général hiêu, il a été mentionné qu'il occupait la fonction du commandant de la 1ère division d'infanterie vietnamienne par intérim "sudoàn truong"; je vous demande de l'appeler par un autre terme plus courant, plus utilisé autrefois et connu de nous tous "tu lênh su doàn", autrefois au temps de la République personne n'utilisait "sudoàn truong" et le terme utilisé actuellement dans la table des matières de votre site me fait réellement penser aux mots utilisés par les Vietcong appelant leurs généraux "sutruong", je vous en remercie infiniment.

Durant la période où le général Hiêu était adjoint au commandement du 1er corps d'armée , je vivais à Dànang; à cette époque, mon père était commandant en chef des bérets verts les "Lôi Hô" The Thunder Tiger - Liaisons Service Commandos (Biet Kich Loi Ho), leur camp était basé aux pieds des montagnes de marbre "Non Nuoc". Je suis certaine que le général Hiêu et mon père se connaissaient. Les bérets verts dépendaient de Nha Ky Thuât - So Liên Lac.. Par l'Armée, mon père disposait d'une petite maison dans l'enceinte du camp Phan Kê Binh, à quelques centaines de mètre du quartier général du 1er corp d'armée. Dans mes souvenirs, je vois encore le mini héliport où se posaient les hélicopters des généraux du 1er corps d'armée. Mes frères et moi avions la chance de suivre mon père à Danang, ma mère et le reste de la famille restant à Sàigon.

Monsieur, je suis profondément émue et surprise de constater que le général Hiêu et mon père avaient des points si semblables dans leur vie, leur carrière, leur comportement... et surtout un destin si cruel: ils ont eu une mort subite, violente et inexpliquée, laissant derrière eux les êtres les plus chers de leur vie: femme et enfants meurtris et souffrants à tout jamais de leur disparition. Presque 35 ans sont passés, ... en 2005 nous sommes revenus au Vietnam pour ramener les cendres de notre père en France.

Pour conclure, je suis convaincue que le général Hiêu comme mon père, ont été assassinés par des lâches, par cette bande pourrie, les corrompus de la deuxième République, ceux qui ont poignardé nos soldats dans le dos. Mes sincères et meilleurs voeux pour vous et votre famille.(Mme Thuy Lefébure)

426. Tout d'abord et par-dessus tout, félicitations pour un website excellent et le plus informatif. L'histoire du Sud Vietnam a été honteusement négligée par la façon de raconter l'histoire de la guerre, et si rien de plus, votre site procure un peu de redressement à ce déséquilibre. Je vous écris aujourd'hui concernant la Campagne de Plei Me de l965. A présent, je suis entrain d'être absorbé d'écrire un manuscrit détaillant la campagne militaire d'une large unité VC contre les Etats Unis d'août 1965 en août 1966. Considérant la participation du Bataillon H-15 de la Force Principale dans l'attaque du matin du 15 novembre, je suis tout naturellement attiré par l'accent extraordinaire de votre site à extraire la vérité de cette période (octobre-novembre 1965) dans les Hauts Plateaux. En particulier, je voudrais vous poser une question regardant la logique du changement de position dans l'offensive ANV. Comme vous, je n'ai jamais cru à la prétention proclamant que l'intention du siège de Plei Me, l'embuscade de la force de secours ARVN et compagnies, était uniquement stratagème pour attirer les troupes américaines à un piège établi dans la Vallée d'Ia Drang. Si c'était le cas, alors pourquoi les chefs de bataillon du 66è Régiment étaient pris par surprise avec leurs pantalons ouverts au moment les unités de la 1è Division de Cavalerie américaine débarquèrent sur le massif de Chu Pong? Cela n'a pas de sens. Il y a d'autres questions que je voudrais également discuter avec vous.

A propos de moi: je suis un membre dans le "Center for Threat Awareness" et un écrivain contribuant à leur website, www.threatswatch.org. En plus, j'ai eu des écrits publiés dans d'autres publications, y compris "Cold War Times". En passant, Merle Pribbenow, dont l'article dans Military Review sur le combat de la Vallée d'Ia Drang que vous avez re-publié sur votre site, est entrain de m'aider dans mon travail. (Warren Wilkins)

427. Je viens tout juste de lire quelque information à propos de mon grand père, Tran Quang Khoi. Il vit en ce moment à South Riding, et n'est plus à Springfield depuis plusieurs années. Tout just un détail dans le cas vous voulez mettre à jour votre information sur votre website... Merci pour votre temps. (Tran Quang Phu)

428. Je suis à la recherche des coordonnées du Général Nguyen Khanh, cousin de mon père aujourd'hui décédé, pour rentrer en contact avec lui, je l'ai rencontré durant son exil à Paris en 1972, merci de votre réponse, et bravo pour votre site. (Yves Dang)

429. Je suis en train de rédiger une histoire concernang le Général Dang Van Quang. Il réside à Sacramento à présent. J'ai lu une esquisse sur le Général dans votre website, et me suis demandé si vous pourriez me fournir davantage d'information sur lui. (R.V. Scheide, Senior Staff Writer, Sacramento News & Review)

430. Antiquaire et expert en ordres, décorations et médailles, je me permets de vous contacter sur plusieurs décorations ayant appartenu au général Tran Van Minh que vous évoquez dans votre remarquable site. Je voulais juste m'assurer que j'avais bien décrites les pièces en questions, et souhaitais avoir votre avis à ce sujet.

Voici la page où elles sont évoquées: http://jpalthey.free.fr/index.php?option=com_content&task=view&id=663&Itemid=44

En vous en remerciant par avance et me tenant à votre disposition pour de plus amples informations. (Nicolas Botta-Kouznetzoff)

431. J'ai lu la liste des généraux ARVN dans generalhieu, et voudrais contribuer un commentaire: le C.V. du Vice Amiral Chon indique qu'il est né en 1929. Bien que je ne connaisse pas l'année de sa naissance, mais je sais qu'il est le quatrième enfant de la famille. Sa soeur aînée est née en 1916 et son neuvième frère est né en 1924 (?) ou 1925 (?); ce qui, à mon humble opinion, place la date de naissance du Vice Amiral Chon en 1918 ou 1919 et non en 1929. (Ngo thuy Hoang Mai)

432. Je suis en train de contacter les généraux vietnamiens Le Minh Dao et Tran Quang Khoi. Je sais qu'ils résident quelque part aux Etats Unis, mais malheureusement je n'ai pas pu les trouver avec l'aide du livre téléphonique américain. Il est peut être possible que vous aviez leurs addresses, et pourriez m'aider? Je cherche à leur envoyer une lettre, leur demandant quelques questions à propos de leur temps au Sud Vietnam et obtenant un autographe, car tous deux sont des personnalités très importantes pour tous ceux qui s'intéressent à l'histoire d'Asie. Merci beaucoup pour votre temps et effort, et je m'attends à votre réponse. Mes meilleurs voeux pour le reste de la semaine, et beaucoup de souhaits de l'Allemagne! (André Eickelmann)

433. Ce n'est que tout récemment que j'ai eu la chance de lire votre site que vous avez créé avec tant de labeur pendant plusieurs années. Ayant la même opinion que les autres lecteurs, je voudrais simplement exprimer mon admiration et chagrin envers le Général Nguyen Van Hieu, l'un des généraux compétents et vertueux de l'ARVN de la 2è République du Vietnam d'avant avril 30, 1975/.

A travers les documents présentés sur votre site aussi bien que les détails mentionnés dans vos livres que vous avez publiés, les lecteurs en général ont les deux notions suivantes regardant le but de l'auteur:

(i) rendre hommage au Général Nguyen Van Hieu, qui est aussi votre frère, en racontant sa vie et sa carrière magnifique, qui ont marqué sur le champs de batailles parsemés presque à travers les quatre régions militaires.

(ii) soulever des points d'interrogation autour de la mort du Général Hieu. Une mort enveloppée par le mystère qui s'était survenue au moment critique de la situation militaire et politique du Sud Vietnam.

Vous avez dépensé énormément du temps et d'efforts pour achever un merveilleux website ayant le nom generalhieu.com que les lecteurs d'aujourd'hui le constatent. Personnellement j'admire votre détermination et persévérance. Votre travail m'a permis de revisiter les événements militaires de plus que trois décennies, qui amène les lecteurs à vous juger comme étant un historien militaire de taille. En plus, les lecteurs apprécient également votre esprit démocratique démontré sur votre site. Vous respectez les opinions des lecteurs et affichez même les emails exprimant des points de vue divergents et opposants. Ces derniers, cependant, ne représentent qu'un pour cent si comparés à des emails appréciatifs abondants des lecteurs provenant de partout dans le monde. Parmi eux, j'en cite comme exemples deux:

(i) les commentaires de Huy Phuong, écrivain militaire, à l'occasion de la présentation de votre livre, lorsqu'il introduit votre écrit au sujet du Général Hieu, organisée à San Jose.

(ii) l'email de Tram Nguyen (chien si cong ly), vous critiquant d'avoir écrit en dehors de la vérité, conduisant à du malentendu et calomnie au sujet du Général Nguyen Van Minh, ancien Commandant du 3è Corps d'Armée, également Commandant de la Zone Militaire Spécial de la Capitale et Gouverneur de Saigon-Giadinh. Le Général Minh est nommé Commandant du 3è Corps d'Armée en remplacement du Général Do Cao Tri, qui a été tué dans une accident d'hélicoptère à l'aéroport de Tay Ninh Est, à Trang Lon, Tay Ninh, le matin du 23 février 1971.

Je ne puis pas me taire après la lecture de l'email, affiché dans la section "commentaires des lecteurs", de Tram Nguyen, la grande fille du Général Minh, une troisième génération de la communauté des réfugiés vietmaniens d'après avril 1975. En plus, j'étais l'aide de camp du Général Nguyen Van Minh pendant cinq ans jusqu'à la tombée de Saigon.

En tant qu'aide de camp du Général Minh, j'ai eu des contacts proches et fréquents avec tous les deux Commandants de Division et de Corps d'Armée, dans les meetings, officiels avec la présence de l'Etat Major, aussi bien que dans les conversations ordinaires entre les deux Commandants. Dans ces rencontres, j'ai noué une amitié intime avec le Lieutenant Lien (attaché du Général Hieu). En conséquence, lorsque tout le monde était abasourdi par la nouvelle de la mort du Général Hieu dans son bureau, je me suis demandé immédiatement:

En tant qu'aide de camp du Général Minh, j'ai eu des contacts proches et fréquents avec tous les deux Commandants de Division et de Corps d'Armée, dans les meetings, officiels avec la présence de l'Etat Major, aussi bien que dans les conversations ordinaires entre les deux Commandants. Dans ces rencontres, j'ai noué une amitié intime avec le Lieutenant Lien (attaché du Général Hieu). En conséquence, lorsque tout le monde était abasourdi par la nouvelle de la mort du Général Hieu dans son bureau, je me suis demandé immédiatement:

(1) Pourquoi est-ce que le Général Hieu reste au 3è Corps d'Armée pour être l'assistant de celui qu'il avait fait l'enquête et accusé de corruption pas long avant?

(2) Pourquoi les proches du Général Hieu n'ont pas contacté l'attaché pour obtenir davantage d'information? (j'assumais que le Lt Lien était encore son attaché, et avais essayé d'entendre de sa bouche même de ce qui s'était réellement passé; malheureusement, j'ai échoué dans mon effort).

Monsieur, je ne garantirais pas ce qui suit, mais je me promets de contribuer à votre site avec des détailles concernant le Général Nguyen Van Hieu. Evidemment, je ne manquerais pas de faire mention de mon Maître, mon grand Patron, le Général Nguyen Van Minh. Quant aux deux généraux, j'ai trouvé des traits communs que je voudrais poursuivre, si je voulais avancer dans ma carrière militaire. Je vous enverrai graduellement les informations suivantes:

- le 3è Corps d'Armée et la 3è Région Militaire après la mort du Général Do Cao Tri.

- l'opération transfrontalière, le retrait de Snoul.

- des pensées supplémentaires au sujet de la mort du Général Nguyen Van Hieu.

- .......

(Veuillez afficher le message suivant: j'ai besoin de contacter de suite Nguyen Minh Tuan et sa famille - prière d'email à Nguyen Ngoc Tung, tomnguyen@primus.ca; merci) (Nguyen Ngoc Tung)

434. J'espère que le paquet de trois listes des QRVN Officiers Diplômés de l'US CGSC soit une cadeau de Noël approprié pour votre site!! Je savais que je possédais ces listes, mais n'ai pas pu les trouver sur les étagères de mes livres. Je croyais les avoir perdus pendant l'un de nos déménagements. Ma femme et moi étaient en train de nous débarasser des boîtes de stokage et les voilà. Je suis heureux de les partager avec les lecteurs de votre site. (Adam Sadowski)

435. J'ai eu l'honneur et le privilège d'avoir servi en tant que Conseille en Chef du 3è Bataillon, 9è Régiment pour approximativement quatre mois en 1964. Ce fut probablement le boulot le plus satisfaisant de ma carrière militaire. Y a-t-il quelque sorte de groupe ou association pour les anciens combattants et conseillers de la 5è Division? Si oui, j'aimerai beaucoup en devenir un membre. (Robert B. Church - LtCol (Retired), US Army)

436.

437. Veuillez accepter mes félicitations pour votre excellent website au sujet de votre frère et de votre grande patrie. Je suis un étudiant de l'Allemagne et je m'intéresse à l'histoire du Viet Nam. Le mois dernier j'ai entré en contact avec Monsieur Nguyen Cao Ky en Californie, il est une personne bien gentille. Je voudrais vous demander si vous connaissez si les anciens leaders du Sud Viet Nam comme Nguyen Van Loc, Tran Thien Khiem ou Nguyen Ba Can vivent encore aux Etats Unis. Mes salutations de l'Allemagne. (Marc)

438. Je m'appelle Vu Thien Co, fils de Monsieur et Madame Vu Van Xuong. Par chance, j'ai été amené à lire sur Oncle Hieu alors que je cherchais des informations sur la Léproserie de Di Linh, où j'ai envoyé de l'argent par charité. De là, j'ai aboutit au web site generalhieu.com. J'ai dévoré vos articles au sujet d'Oncle Hieu en deux jours. Soudainement, une multitude de mémoires à propos de l'Oncle Hieu que j'avais connu et respecté avant mon départ aux Etats Unis pour poursuivre mes études surgissent devant mes yeux. Je me rappelle encore le temps où j'ai rencontré Oncle Hieu alors que je célébrais un anniversaire chez ma grand-mère maternelle à Thi Nghe. La mine d'Oncle Hieu était si cordiale et sa voix si douce. Je me rappelle encore qu'il s'enquerrait avec solitude de mon bien être … Au moment de sa mort, j'ai appris de mes parents qu'il a été tué par le Général Toan.

En toute honnêteté, je n'ai pas suffisamment de temps et de connaissance afin d'apprendre davantage sur les batailles racontées dans votre website, et par suite j'ai seulement lu les links touchant la mort mystérieuse d'Oncle Hieu. Selon ma logique, Oncle Hieu devrait être menacé par deux personnes. Ce serait possible qu'une personne pointe une arme de derrière tandis que l'autre se tient au devant avec le pistolet dans sa main droite, appuyant son pistolet contre le côté droit de son menton et déclique la gâchette. Une seule personne ne pourrait pas s'approcher de lui tout en visant et tirant si aisément. Je pense qu'en ce moment là, Oncle Hieu pensait qu'il était seulement menacé tout simplement, et ne pensait pas qu'il serait tiré dessus. Ce qui explique pourquoi il a permis à l'assassin de l'approcher de près et d'appuyer son pistolet contre son menton et de tirer la balle qui sortait au sommet de sa tête.(Vu Thieòn Co)

439. Je servais avec HHC 1st Airborne Infantry Brigade 1st Cavalry Division (Airmobile) dans la République du Vietnam, en tant qu'Infirmier de Combat et Grenadier (après mon retour de l'hôpital au Japon) 1965 - 1967. Je vais essayer de trouver votre livre sur cet homme et Général formidable chez Barnes and Nobles. Peut être un jour le pays du Vietnam entier verra la valeur du gemme en sa possession. J'ai lu les deux livres du Général Moore, et suis bien certain que j'aimerai pouvoir lire le vôtre. Je travaille ici ave un Médecin du nom de Nguyen à Henry Ford Wyandotte Hospital. (Michael J. Cahalan)

440. Mon majeur ici à l'Air Force Academy est l'histoire. Récemment je commence à rechercher la perspective de ma famille au sujet de la guerre du Vietnam et me bute contre le livre titulé the Twenty Five Year Century du Général Lam Quang Thi. J'ai grandi avec les histoires au sujet de la situation des réfugiers, mais récemment je commence à apprendre sur le role et le succès énorme de l'armée sud vietnamienne. Je deviens très fier de l'héritage que j'ai appris de ce livre et de ce que j'entends de la part des officiers ici qui ont servi au Vietnam. Si c'est possible veuillez m'indiquer comment je puisse avoir mon livre signé par le Général Lam Quang Thi. Je vous serai bien reconnaissant. (C2C Timothy Truong, United States Air Force Academy, CS-11 Rebels, C-1 Element Leader)

441. Il est évident que vous avez mis beaucoup de travail dans le website et que vous savez beaucoup au sujet de la 22è Division ARVN. J'aimerais vous poser quelques questions: Quels sont les quatre bataillons du 47è Régiment en 1966? trois à Tuy Hoa et un à Phu Bon. Pourriez-vous me mettre en contact avec n'importe quel commandant du 47è Régiment et ses quatre bataillons de l'an 1966? Je suis en train d'étudier "la guerre du riz" dans la province de Phu Yen en 1966 qui engage les unités suivantes: 47th ARVN Regiment - Phu Yen RF and PF forces - 1st Brigade, 101st Airborne Division - 2nd ROK Marine Brigade/26th ROK Regiment, Capital Division - 4th Infantry Division (Novembre/Décembre 1966 seulement) - 1st Air Calvary Division (Juin 20 - Juillet 1 1966 seulement). J'aimerais y incluire les narrations provenant du 47è Régiment si possible. Merci d'avance pour votre assistance. C'est une très bonne chose ce que vous avez faites sur vote site à propos du Général Hieu. J'ai récemment aidé le Professeur Andrew Weist avec son récent livre "Saigon's Forgotten Army." Il est important que l'histoire soit écrite. (Courtney Frobenius, Olympia, WA)

442. Je viens tout juste de lire le Journal de la Bataille de Pleime. C'est absolument fascinant. Heureusement que j'y étais (à Pleime) 18 mois auparavant. J'ai pu suivre aisément la narration de votre frère. Il est intéressant de lire votre frère parler de ce qui pourrait être appelé une répétition de théâtre à Duc Co. Cela est très sensé, en particulier en vue de qui s'est survenu par la suite à Pleime et Ia Drang. (James Michener)

443. Votre merveilleux webite m'a procuré beaucoup de plaisirs. Mes sincères remerciements pour votre labeur. Une chose que j'ai remarqué dans ma recherche de l'ARVN est une manque générale d'information au sujet des unités ARVN. Information telle que quelles unités (régiments, bataillons et compagnies) forment une division et leur équipement est difficile à trouver. Pourriez-vous m'indiquer où trouver cette information? Merci. (Carl Rugenstein)

444. Je suis le fils du Colonel Nguyen Xuan Mai, ancien chef d'état major de la 5è Division d'Infanterie, selon ma recherche à travers les livres et journaux et information de mes proches. J'ai souvent visité le website du Général Hieu et admire énormément le Général. Si tout le monde dans l'ARVN était comme le Général, alors le Viet Nam n'aurait pas tombé dans les mains des Communisites à cause de la corruption, décadence et clans ... J'achèterai votre livre sur le Général Hieu. Le but de ma lettre est de retrouver les anciens amis de mon père, tel que le Colonel D.D. Chinh et le Colonel Huy, qui ont servi dans la 5è Division d'Infanterie. (Nguyen Xuan Quang, calvinquang@yahoo.com)

445. Si cela vous va, veuillez me procurer le couriel de Dung (l'aîné du Général Hieu). Nous étions de la même promotion 773è d'Ecole d'Infanterie de Thu Duc, même compagnie 24è, 2è Bataillon (foulard violet). (Thach)

446. Je suis Binh, fils de Nguyen Thanh Banh, 16è promotion de Dalat. En cherchanh Google, je trébuche sur le site du Général Nguyen Van Hieu. J'ai lu plusieurs articles: mais dans un article sur "La Bataille de Pleime", dans le groupe B, il fait mention que le Lieutenant Nguyen Thanh Banh, promotion 15è était un chef de compagnie. Puisque je ne sais pas si c'est un cas de mêmes noms ou d'erreur de promotion, je me permets de m'enquiert auprès de vous, afin de savoir davantage sur mon père. (Truong Nguyen Thanh Binh, thanhbinh_71vn@yahoo.com)

447. L'honneur doit être restitué aux militaires et public servants du Sud Viet Nam. L'ARVN a été poignardé au dos, ce qui a causé la perte du Sud aux VC:

J'appelle aux responsables de résoudre le cas criminel qui s'était survenu 34 ans auparavant, afin d'aider la famille du Général Nguyen Van Hieu d'affronter une importante tragédie. Le Général Hieu était un compétent général bien aimé de l'ARVN. Il était honnête et clairvoyant, dévoué dans n'importe quelle fonction. Au nom de la justice, l'ensemble des gens militaires et civiles doivent s'efforcer de trouver l'agresseur qui a lâchement assassiné le Général Nguyen Van Hieu. L'âme du Général Hieu ne pourra se reposer en paix que lorsque nous arrivons à mettre les menottes sur les mains de l'assassin.

Je n'ai jamais servi dans l'armée; je ne connaissais pas le Général Nguyen Van Hieu. Mais en basant sur les deux faits: 1) les accomplissements militaires et la lutte contre la corruption du Généra Hieu; 2) le travail réalisé par le frère du Général Hieu en documentant la carrière militaire du Général, je pense que c'est le devoir de quiconque se considère citoyen vietnamien de contribuer dans l'effort de découvrir l'assassin du Général, afin d'apporter quelque sorte de consolation aux proches du Général.

Voir document: Nghiò Aìn/NVH/Týõìng Hiêìu chêìt chýa hay chiêÌu (Bui Nhu Hung)

448. J'ai lu l'article écrit par le Général Tran Quang KhoiChân dung người chiến sĩ thiết giáp kỵ binh và biệt động quân trong hai năm cuối của cuộc chiến tranh Việt Nam (1974-1975) - Trận Đức Huệ. Après plusieurs échecs dans la tentative de trouver les coordonnées du Général, j'ai trouvé votre site avec votre email avec l'espoir de pouvoir contacter le Général.

Je suis un ami du fils du LTC Cao Huu Nhuan, qui était Commandant du 46è Régiment/25è Division ARVN. J'ai vu des preuves qui montrent que le Général Khoi n'a pas correct nom de la personne en question. Il a écrit: "Sau đó quân địch pháo kích tập trung hỏa lực thẳng vào căn cứ Phước Chỉ bằng hỏa tiễn 107 ly và 122 ly, khiến Trung Tá Cao Xuân Nhuận, trung đoàn trưởng Trung đoàn 46/SĐ25BB bị tử thương". Le nom correct est Cao Huu Nhuan. J'ai les preuves suivantes: la notice du décès rédigée par la 25è Division, des extraits de condoléances publiés dans les journaux, il a été fait colonel à posthume et a reçu la décoration de Médaille d'Honneur Nationale/3è degré, Médaille de Vaillance/bronze. Tous ces objets sont soigneusement préservés par la famille. Sa tombe est encore dans la cimetière militaire de Bien Hoa.

Le but de mon email est de souhaiter que le nom du père de mon ami soit corrigé car il fait part de l'histoire. Si cela surpasse votre contrôle, alors je vous prie de le transmettre au Général Tran Quang Khoi. (Vuong Nhan)

449. Je suis un historien militaire britannique basé à Royal Military Academy Sandhurst. Je m'intéresse depuis longtemps sur la Guerre du Vietnam. J'ai des amis qui ont servi dans l'ARVN et j'ai été au Vietnam plusieurs fois. Je suis en train en ce moment de faire la recherche pour un livre sur la Campagne des Hauts Plateaux Occidentaux de 1965 (dans laquelle votre frère a joué un rôle distingué) pour Kansas University Press, et a récemment obtenu une copie de votre livre sur lui. J'ai déjà conduit beaucoup de recherche primaire dans les archives américaines. J'ai vu une référence de documents dans votre web d'une histoire du 2è Corps d'Armée ARVN ou une histoire rédigée par le 2è Corps d'Armée ARVN de la campagne dans les Hauts Plateaux Occidentaux en 1965 (je ne suis pas clair sur ceci). Si une telle histoire existe (ou si des fragments de cette histoire existent encore), je serais très intéressé. Il est, comme vous le savez bien, très difficile pour les historiens d'obtenir des documents sur la guerre du point du vue sud-vietnamienne. Je serais également extrêmement intéressé de contacter n'importe quel officier ou soldat ARVN de votre connaissance qui ont servi dans les Hauts Plateaux dans la période de 1956-1965 ou n'importe quelle histoire, journal ou lettre de cette période et de ce théâtre des opérations écrits par le personnel ARVN ou GVN. (Paul Harris)

450. J'ai lu avec plaisir la conversation entre vous et l'ancien Général de Division Le Minh Dao (J'ai suivi le lien de l'entrée de Wikipedia sur le Général Dao). Votre Anglais est très bon: il y a certainement moins d'erreurs dans la traduction que dans un texte de même longueur écrit en Vietnamien par moi. Cependant, je me demande si vous aimeriez vois une suggestion comment ce texte peut être écrit avec un Anglais plus naturel. Si oui, j'ai l'est collé ci-dessous. Si non, veuillez ignorer ce email. Merci pour votre effort de mettre disponible l'information exacte sur l'internet. Veuillez accepter ma sympathie au sujet de la mort de votre frère.

Je trouve la Page du Général Hieu très informative, et préfère son aspect personnel aux histoires impersonnelles et proclamations politiques. Vous l'avez rendue si réelle à ceux d'entre nous qui se rappelons de ces temps, et peut être également à ceux qui sont trop jeunes pour s'en souvenir. Et pour quiconque a perdu un proche de leur famille dans la guerre, votre page est un mémorial éternel, un rappel que leurs biens aimés ne sont pas oubliés. (Clytie Siddall)

Section 1: 001 - 050
Section 2: 051 - 100
Section 3: 101 - 150
Section 4: 151 - 200
Section 5: 201 - 250
Section 6: 251 - 300
Section 7: 301 - 350
Section 8: 351 - 400
Section 9: 401 - 450
Section 10: 451 - 500

Table des Matières

generalhieu.com