Commentaires des Lecteurs (10)

451. Je me permets de vous contacter en français car je crois savoir que vous avez fait des études dans cette langue? Je vous félicite pour votre site internet qui personnellement m'intéresse beaucoup car je fais régulièrement des recherches sur l'Armée du Sud-Vietnam. L'histoire de votre frère est passionnante. L'objet de mon message est plus particulièrement à propos d'une recherche que je fais actuellement sur un insigne vietnamien. Vous en trouverez deux exemples plus bas. J'ai l'impression qu'entre 1963 et 1966, lorsque votre frère était dans le II Corps et que votre frère portait (parfois) un béret, celui ci était surmonté de cet insigne. C'est d'ailleurs à cette adresse http://www.generalhieu.com/hieu-mataxis-2.htm que mon impression a été encore renforcée. (François Millard)

452. J'ai trouvé par hasard les pages sur le Général de Division Nguyen Van Hieu. Je les ai lues avec grand plaisir et suis reconnaissant pour la contribution et le sacrifice édifiant du Général Hieu envers le pays. Je saisi également cette occasion pour vous remercier la peine avec laquelle vous avez établi ces pages que je considère comme des documents historiques importants. Aujourd'hui j'ai lu une page sur le Général Truong (http://www.generalhieu.com/nqtruong3-u.htm), avec une note qui relève les erreurs de cet article. Franchement parlant, je trouve le raisonnement et la présentation qui visent à prouver que le Général Truong n'est pas incorruptible peu convaincant. Bien au contraire, son style me rend douteux de sa crédibilité. Je pense que les pages sur la vie du Général Hieu sont exceptionnelles pour permettre à un tel article à propos de la personnalité du Général Truong de se tenir côte à côte ne soit pas approprié. Tel est mon opinion. (Le Duc Hong)

453. Je vous prie de faire une correction au sujet du nom de mon père qui est le Colonel Le Ngoc Day, au lieu de Due dans la liste des anciens colonels de l’ARVN affichée sur generalhieu.com , numéro 153. Il est décédé le 21/1/1984 dans le camp de reéducation communiste de Xuan Loc, Dong Nai , Lo Lao Dong Phan Trai A. Lorsque le Sud Vietnam succombe, il était Commandant de A Groupe au Centre d’Entraînement de Quang Trung sous le Général de Division Tran Ba Di.

Etant d’une génération plus jeune, la page du Général Hieu m’a aidé de savoir que notre ARVN avait plusieurs compétents généraux comme le Général Hieu. J’ai lu et relu constamment et infatigablement la page. Souvent, mon esprit se perd dans la lecture, tourmenté par des sentiments de douleur et de chagrin. Spécialement quand je contemple la photo du Général Hieu assis sur la banquette à droite dans le cocpit de l’A-37 avec un officier conseiller. J’ai eu plus de 200 heures de vol sur l’A-37 jet et par suite a chargé cette photo du Général Hieu dans la collection d’ A-37 de mon laptop et chaque fois que j’ouvre mon computer je vois toujours cette photo. (Le Huu Thien)

454. J'ai visité votre website, celui qui est dédié à votre frère, et l'ai trouvé très impressionnant. J'étais un élève d'histoire à l'université et ai pris plus d'un cours sur le Viet Nam. Je peux me rappeler d'avoir plaint au conseiller de ma thèse sur combien l'ARVN et les histoires comme celle de votre frère a touchées sont inadéquates par les livres et autre matériaux disponibles. J'ai tout juste effleuré la surface de ce que vous avez mis ensemble, mais suis déterminé à lire davantage. (Rudi Ganz)

455. Voudriez-vous me rappeler quels archives et librairies aux Etats Unis détiennent des copies de l'histoire du 2è Corps d'Armée ARVN .Why Plei Mei ? Il est très important pour mon travail que je puisse saisir une copie de ce document. Une thèse centrale est que, alors que les récits américains sur cette campagne font mention largement des activités de l'US 1st Cavalry Division, actuellement beaucoup de crédits doivent être attribués aux forces indigènes: celles des Montagnards et de l'ARVN. En réalité, je pense que l'US 1st Cavalry Division s'est comporté pauvrement pendant cette campagne. Sa 1ère Brigade accomplit seulement de modestes succès. Puis sa 3è Brigade se butte à un quasi désastre à LZ X-Ray et à un désastre actuel à LZ Albany. Dans la phase finale de la campagne, la Brigade de Parachutistes ARVN utilise la mobilité aérienne beaucoup mieux que l'US 1st Cavalry Division. Je pense visiter de nouveau le Vietnam dans un future proche, bien que le temps me manque. Ce serait excellent comme je pense que ce voyage m'aiderait à me plonger dans la culture vietnamienne beaucoup plus que dans les visites antécédentes. (Paul Harris, historien militaire, the Royal Military Academy Sandhurst)

456. Je viens tout juste de découvrir votre web site sur le général Hieu mais n'ai pas sûr s'il est actif ou non; c'est pourquoi je vous email pour m'enquérir. Veuillez bien me faire savoir si le livre est encore disponible afin que je puisse acheter un pour offrir à mon papa comme un cadeau. Mon papa est le colonel Trinh Dinh Dang qui a servi sous le général à la 5è Division. Il est bien âgé maintenant. Plusieurs années dans les prison communistes lui a fait sans doute oublié beaucoup d'évéments dans le passé. Il serait certainement surpris s'il a la chance de lire votre livre. J'espère que le livre soit encore disponible. Merci. (Trinh Dinh Tung)

457. Cher monsieur, nous sommes des anciens officiers de bas échelons dans l'ARVN, présentement vivant à Londres. Nous sommes très intimes avec un Professeur Doctoral enseignant l'Histoire Militaire à l'Académie Militaire Royal d'Angleterre. Il veut apprendre davantage sur la mort du général Nguyen Van Hieu, sur le sujet de Why Pleime et d'innombrables d'autres sujets sur la guerre du Vietnam, après avoir lu votre livre publié sur l'internet. Il a essayé de vous contacter à maintes reprises sans succès. En tant qu'anciens soldats de l'ARVN, dans laquelle figure votre frère est un général bien connu, à travers de multiple contacts avec ce Professeur, nous avons trouvé qu'il écoute nos points de vue et par conséquent nous croyons que si vous lui permettez de vous contacter, non seulement il n'y a aucun mal mais au contraire, à travers vos paroles, beaucoup de détailles historiques seront clarifiés en faveur de l'honneur des Forces Armées Vietnamiennes. A présent, notre groupe collecte des documents pour l'aider à enseigner l'histoire militaire au lieu des vérités distordues des Américains et des Viet Cong. Nous vous serons bien connaissant si vous pouvez nous indiques des documents de cette nature là. Nous souhaitons que ce Professeur écrira des livres qui réfuteront ces livres qui disent des mensonges par des Américains aussi bien que par ces grenouilles qui s'assoient au fond des puits à Hanoi. (Nguyen Duc Cung)

458. Vous devriez sans doute vous souvenir de moi en tant qu'un historien à L'Ecole Militaire Royale Britannique à Sahndhurst travaillant sur la campagne dans les Hauts Plateaux Occidentaux de l'année 1965. En fait, tout récemment les documentalistes à Sandhurst ont pû localiser électroniquement une copie du livre Why Pleime de Vinh Loc à Carlisle. Le chef bibliothécaire à la RMA a écrit au bibliothécaire à Carlisle en mon nom.

J'ai téléchargé de l'internet la version électronique du livre que vous avez placé dans le website dédié à la mémoire de votre frère. Mais du point de vue de la référence scolastique il est important que je puisse faire référence aux numéros de la page comme elles apparaissent dans la version originale du livre qui a été imprimé à Saigon. Je suis entièrement d'accord avec vous que c'est un grand dommage que cet œuvre n'ait pas été exploité proprement par les érudits occidentaux qui ont écrit sur la campagne dans les Hauts Plateaux Occidentaux de l'année 1965. J'espère rectifier ceci. J'espère donner au II Corps ARVN le total crédit pour sa part dans la campagne. Peut-être qu'en tant que Britannique je pourrai prendre une attitude moins américain-centrique qui a été normal dans la plupart de ce qui a été écrit sur la campagne jusqu'à ce jour.

J'ai déjà dépensé plusieurs semaines aux Archives II à College Park et ai photocopié un grand nombre de matériaux concernant la 1st Cavalry Division et autres formations et unités engagées dans la campagne. J'ai l'intention d'aller à Texas Tech's Vietnam Archive le plus tôt possible mais il est bon que je sais que les écrits du Colonel Mataxis sur les événements de cette période puissent être téléchargés de l'internet.

Je trouve votre référence dans votre appendice au livre de Vinh Loc aux maints écrits communistes vietnamiens sur la campagne extrêmement intéressante. Jusqu'à présent j'ai connaissance d'une seule pareille histoire. Clairement l'expert sur ce matériel est l'ancien officier CIA (Merle Pribbenow) dont vous avez fait mention et je dois à tout prix chercher à le contacter.

Je pense que votre œuvre en aide de la mémoire de votre frère est énormément important aux érudits qui souhaitent réexaminer le rôle de l'ARVN en général et son rôle dans la campagne de 1965 en particulier. Si vous ne l'avez pas vu, je pense que vous seriez intéressé au livre Vietnam's Forgotten Army par mon ami et ancien collègue à l'University of Southern Mississippi, Dr Andrew Wiest. (Paul Harris)

459. J'ai par hasard trouvé le site www.generalhieu.com et suis fier d'un général aussi compétent. Je suis intéressé à trouver davantage d'information concernant le Général Le Van Ty, tels que sa tombe ou ses enfants et grands enfants. Veuillez m'aviser où et qui contacter pour cette information. Si vous avez d'autres informations, veuillez bien me les partager. (Le Nho, lenho77@yahoo.com)

460. A attribuer au Général Hieu l'honneur d'être un Génie Militaire est une nécessité, bien qu'il soit un peu tard. En toute honnêteté, lorsque j'écris les lignes pour honorer le Général, je ressens une grande émotion, je ne sais d'où çà vient... Il est bien regrettable qu'un général si compétent et vertueux soit décédé si tôt. S'il est encore vivant, peut être que notre pays et notre peuple ne soient si lamentables comme ils le sont à présent. (Lam Truc Le An Binh)

461. Il y a bien longtemps que je n'avais pas visiter votre site. Dans le passé, j'y ai visité fréquemment pour lire des documents sur la guerre du Vietnam et pour apprendre sur les généraux. En tout premier lieu, je vous remercie d'avoir pris la peine de rassembler une grande quantité de documents inappréciables afin que des gens comme moi aient la chance de les lire. Je sais que vous idolâtrez votre frère (le Général Hieu); moi aussi, je le considère un général compétent ayant un bon cœur. Néanmoins, je vous écris ce courriel pour vous dire que bien que le Général Hieu soit un grand général, mais vous avez commis un gaffe en le proclamant l'un parmi les quatre génies militaires vietnamiens en égalité avec Empereur Tran Nhan Tong, Hung Dao Vuong Tran Quoc Tuan and Quang Trung Hoang De Nguyen Hue. Je pense que c'est ridicule, et je pense qu'en toute objectivité vous serez du même opinion que le mien. Et peut être que le Général lui-même ne serait pas content d'être placé au même niveau que ces héros nationaux. (Hai Dang)

462. Je viens tout juste de trouver votre website à propos du Général Hieu, mais ne sais pas s'il soit encore active ou non et pour cela je vous email vous en demander. Si le livre est encore disponible, je voudrais en acheter un pour faire cadeau à mon papa. Il est le Colonel Trinh Dinh Dang qui a servi pour un temps sous le commandement du Général Hieu à la 5è Division d'Infanterie. Il est à présent bien âgé. Plusieurs années dans les prisons communistes l'auraient fait oublier bien d'événements passés. La chance de les lire lui ferait énormément plaisir. J'espère que le livre soit encore disponible.

J'ai une photo que le Général Hieu avait donné à mon papa. C'est une photo du Commandement de la 5è Division prise à Lai Khe en 1970. Le Général Hieu est au milieu et mon papa se tient à l'extrême droite. Je ne connais personne d'autres dans la photo, à l'exception du Général et de mon papa parce que j'étais bien petit à l'époque. Mon papa était déjà incarcéré lorsque je commence à grandir; par la suite j'ai échappé pour venir dans ce pays tout seul. C'était bien longtemps après que je suis réuni avec la famille et par conséquent je ne sais pas bien chose sur la carrière militaire de mon papa. Maintenant je vis loin de ma famille et n'ai pas beaucoup d'occasions de lui demander de son passé. Par ailleurs, il est bien avancé en âge et de pauvre santé et ne parle plus beaucoup. Je lui demanderai davantage lorsque j'aurai la chance. Mon papa tient à cœur cette photo. Maman a jeté toutes les photos en 1975 et n'a gardé que celle-ci. (Trinh Dinh Tung)

463. Votre website est superbe. Je pense qu'il a un contenu unique et contient des perspectives rarement vu ailleurs. Je pense aussi que vous avez bien fait de l'avoir traduit en différentes langues au lieu de dépendre sur google ou bablefish. En général, je pense que c'est un effort hors pair et une resource bien nécessaire. (David Barley, patriotfiles)

464. Je suis un ancien officier de la 5è Division d'Infanterie de 1967-1975. Je suis bien ému tout en lisant les documents regardant mon ancien commandant. J'ai toujours proclamé son honnêteté, justice, gentillesses et vertu. Dans la province où je vis (Minnesota) il y a un colonel qui était très proche du Général Toan. Je lui ai dit à la face que c'était son patron qui a tué le Général Hieu, car je sais pour sûr que ce dernier n'utilise jamais un autre pistolet à part le .45. En plus, il était tireur d'élite et n'aurait jamais laisser le pistolet se décharger par inadvertance.

En cas vous avez les coordonnées du Capitaine Nguyen Tuan qui était un ancien attaché du Général Hieu et un proche ami du mien - nous étions de la même promotion 24è Thu Duc - je vous serai bien obligé si vous veuillez bien me les communiquer. (Hoc Nguyen, Hnguyen@rkmc.com)

465. Personnellement je ne connais pas aucun autre site avec une telle quantité de resources honorant un autre Général. Je pense que vous avez un site unique et important et je suis content que vous l'avez construit. (David Barley, patriotfiles)

466. Dans le website du Général Hieu, à la section des ARVN Graduates of the US Army Command and General Staff College, Fort Leavenworth, Kansas, from August 1955 to June 1970, j'ai aperçu le nom de mon père, Nguyen Duc Xich, numéro 060, année 1960-1961. Ma famille est en train de chercher des photos de mon père en uniforme militaire. Je vous serais bien reconnaissante de m'aider à trouver davantage de ces photos.

A propos du website du Général Hieu, je lis en vietnamienne et en anglais. Vous avez construit tout seul un website bien complet, clair, captivant et attirant pour les lecteurs; c'est bien parfait comme un hommage à un Héro de notre pays le Vietnam, afin que la jeune génération comme la mienne puisse se servir de la vertu, détermination, et courage du Général comme modèle à suivre, afin que je puisse être plus fière d'être vietnamienne. J'ai lu et relu ce website, l'introduit à mes proches, parce qu'il est si parfait, un témoignage de tant de labeur et amour que vous y avez mis. Je vous encourage de continuer votre travail. C'est votre façon indirecte de nous enseigner l'histoire du Vietnam.

Juste lire le website du Général Hieu suffit pour savoir le tas d'efforts qu'il requiert. Non seulement moi, mais également tous ceux qui ont lu ce website, pensent ainsi. Le Général est bien chanceux d'avoir un jeune frère comme vous, parce que les Héros de notre pays bien aimé devraient être honorés et souvenus pour toujours dans l'histoire, et si vous n'avez pas dépensé vos efforts à construire une website si compréhensif pour que tout le monde de tous les coins du monde puisse le lire, alors nous tous qui sommes endettés envers eux, serions en faute. Quant à moi en particulier, je vous admire à travers ce website. (Tuyen Nguyen)

467. Concernant le phénomène du stylo psychique, je crois 100% ce que vous dites. Le Général Hieu est né un général et à sa mort il est devenu une déité. Toutes les injustices et tout ce qui est nécessaire d'expliquer, d'enseigner... le Général Hieu du monde spirituel vous a choisi pour les délivrer. Vos mots tels que: il guide ma main, il me fait faire, je les comprend très bien. Dans notre religion catholique, la bible dit que la mort est une autre forme de la vie qui n'est pas du tout perdue. Le Général Hieu ne vit plus dans notre monde, mais il vit dans un monde sacré; pour avoir mené une vie vertueuse, il est devenu une Déité, et à travers vous, il continue ce qu'il a besoin d'accomplir dans ce monde. A ce point, vous vous demandez peut être pourquoi je suis si certaine de cela. Ma famille a connu les mêmes expériences que les vôtres, mais sous une autre forme. J'admire surtout votre humilité. J'aime lire l'histoire militaire du Viet Nam. Savez-vous que je préfère écouter les chansons militaires que ceux sentimentaux? Ma mère est en train de lire et aime beaucoup votre website. (Tuyen Nguyen)

468. Je peux dire que votre website offre une grande quantité d'information qu'on se trouve nulle part sur l'Internet (en particulier en Anglais). Quant à moi personnellement, j'utilise très souvent le website generalhieu.com pour acquérir de l'information sur différents individus et histoires relatifs à mes propres intérêts et mes études académiques (je suis en ce moment un étudiant du hautes études en California). Pour les dernières deux années passées, nous étions en discussion de créer ensemble un website, mais ce n'est que ces tous deux derniers mois que notre projet produit des fruit. En ayant ce website, nous espérons offrir une autre avenue pour fournir l'information sur l'histoire de la République du Viet Nam, et aussi souhaitons connecter avec d'autres individus/groupes avec des mêmes soucis. (Darwin Hall, webmaster RVNHS)

469. Il y a plusieurs articles dans ce website qui m'ont aidé à acquérir une meilleur connaissance sur l'ARVN et sur les Généraux ARVN. En tout sincérité, à l'époque, j'étais seulement un commandant de bas échelon, entièrement préoccupé jour et nuit pour le bien être de mon unité, et ainsi ne faisais pas attention et ne savais pas grand choses de ce qui ce passait. (Long Nguyen)

470. J'ai été très ému par la lecture de l'article du groupe Truc Lam Yen Tu proclamant le Général Nguyen Van Hieu l'un des "Quatre Grands Génies Militaires du Viet Nam". C'est bien regrettable qu'un général aussi honnête et compétent de l'ARVN soit assassiné par voyous corrompus:.

Cependant, depuis bien longtemps je suis obsédé par des rumeurs circulant avant la chute de Saigon jusqu'à présent qui parle au sujet de la défaite de la 5è Division d'Infanterie dans la bataille de Snoul en 1971 (typifié dans la mort de mon camarade de classe, l'ancien lieutenant Nguyen Xuan Hung, dans le repli) suivit par l'apparition du Général Hieu devant le Congrès de la 2è République du Viet Nam pour donner une explication sur le repli. Après quoi, le Général Hieu n'est jamais plus offert un poste de commandement important et a été transféré pour tenir le poste d'Inspecteur de la Banque Commerciale et le Fond d'Epargne Militaire:

Mais aujourd'hui en lisant l'article de The Huy "Trả lại sự thật cho lịch-sử về việc Sư-Đoàn 3 BB lui quân tại Quảng-Trị vào Muà Hè Đỏ Lửa 1972.” tout devient soudainement clair pour moi. Dans l'entretien, le Général Vu Van Giai, Commandant de la 3è Division d'Infanterie, parle de la raison de la défaite qui amène à la désintégration de la 3è Division d'Infanterie, typifiée par la capitulation du LTC Dinh et de son 56è Régiment... suivie par la mort du Colonel Le Duc Dat et le Poste de Commande Avant de la 22è Division d'Infanterie à Kontum pendant l'Eté Rouge de 1972 (mes amis le Capitaine Bao et lieutenant Van Eng de la 22è Compagnie de Reconnaissance ont péri dans cette bataille) parce que le Colonel Dat n'est pas bien aimé par John Paul Vann (Chef Conseiller du 2è Corps d'Armée) ... à cause de qui? de la faute de qui? Pourquoi manque-t-il de soutien de puissance de tir? Où étaient nos amis les alliés? etc... Ce ne fut pas la faute du Général Hoang Xuan Lam ou d'un quelconque génie militaire ARVN. La raison principale fut que les Américains ont déjà l'intention d'abandonner le Sud Vietnam... depuis que Chu An Lai et Kissinger se rencontrent à travers la table de ping pong, comme vous devez le savoir, puis les morts consécutives par accident d'hélicoptère des Généraux Do Cao Tri, Nguyen Viet Thanh, Truong Quang An, etc... L'ARVN a été foutue. Le Général Hieu n'a pas pu échappé le même sort sinistre. Je pense que s'il n'a pas été assassiné, il se suiciderait comme les autres Généraux - Nguyen Khoa Nam, Le Van Hung, Tran Van Hai, Pham Van Phu et Le Nguyen Vy - lorsque le reste du pays tomba dans les mains des VC.

Je profite de cette occasion de vous faire part des pertes spirituelles de ma famille: Sergent Bui Van Dan (mon cousin), sortant de l'Ecole d'Enfants de Troupe et servant avec le 21è Bataillon de Ranger, est décédé dans la bataille de Pleime en 1965. Dans la même année, Sergent Bui Xuan Han (un de mes oncles) appartenant aux Forces Spéciales est mort dans la bataille de Dong Xoai, Binh Gia. En plus, j'ai une histoire à vous raconter: Pendant le Printemps de 1969, pendant une visite d'inspection de l'avant poste de Forces Spéciales à Dak Seang dans les Hauts-Plateaux, près de Cung Son, Tuy Hoa, le Général Hieu s'engage dans une conversation amicale avec un soldat appartenant au CIDG "Mike Force" qui s'appelle Bui Dinh Nam. Lorsque ce dernier, mon cousin, lui demande s'il connaît son oncle le Colonel Bui Dzinh, le Général tappe son épaule et répond: "Bien sûr que oui, ton oncle est très bon en combat et très courageux." Mon cousin vit encore au Viet Nam. ( Bui Dzung)

471. Je voudrais dire que generalhieu.com est un grand website. Je ne suis pas qualifié sur l'impact des websites, mais je puis dire que votre site a été utilisé largement. Heureusement, je n'ai pas remarqué que quelqu'un ait copié ou plagié quelque chose de votre site, mais je sais qu'il constitue un point de référence à ceux qui cherchent à obtenir une base ou une connaissance détaillée sur des sujets variés, et qu'il a été cité comme référence dans des articles publiés. Comme vous le savez, une recherche standardisée de Google sur les généraux ARVN et plusieurs d'autres sujets relatifs à la Guerre du Vietnam ou Sud Vietnam tournera votre site. Les mini-biographies sur différents généraux/individus et les extraits affichés provenant des échanges de correspondance avec les anciens combattants et leurs proches et associés sont vraiment précieux. Pour moi personnellement, je suis tout à fait sûr que j'ai lu chaque page de votre site, et il m'a aidé à répondre à de nombreuses questions que j'avais ou d'autres recherches d'information que j'ai faites. (Darwin Hall)

472. J'ai eu beaucoup de plaisir à parcourir votre site et sa riche documentation. De père français et de mère vietnamienne (mon grand-père, major dans l'armée française, s'appelait Huynh Van An et a quitté le Vietnam en 1958), j'ai été élevée dans la culture française, mais je regrette mon ignorance quant à l'histoire du Vietnam. Mon grand-père, sans doute par dépit, ne voulait pas en parler. Votre livre existe-il en version française? Si oui je l'achèterais avec plaisir. (Isabelle CAUTY, 33 ans)

473. Je dois vous féliciter sur votre excellent travail avec toutes les informations dont vous avez rendues disponibles sur les batailles de Pleime et d'Ia Drang de 1965. J'ai été aussi à Pleime pendant la bataille avec B company 2nd battalion 8th Calvary 1st Calvary Division du 19 au 23 octobre avant la poursuite des ANV dans Ia Drang. Votre website aide à répondre à plusieurs questions sur ce qui s'est vraiment parvenu à l'époque.

J'ai été également à Dak To Colline 875 pour cette bataille avec le 174è Régiment ANV du 20 au 23 novembre 1967 et aussi avec le 66è Régiment ANV le 3 novembre 1967 aussi à Colline Dak To avec 4th battalion 503rd 173rd ABN.

J'ai récemment correspondu par email avec un visiteur vietnamien de mon website (www.gruntlife.zxq.net) qui a montré un grand intérêt sur la bataille Colline 875 pour quelque raison. Il m'a suggéré d'obtenir une copie anglaise de matériel publié par Nguyen Huu An qui était encore commandant du front B3 à l'époque au sujet de la version ANV de ces batailles de l'été et l'automne à Dak To en 1967.

Comme mon Vietnamien est pauvre j'expérience beaucoup de difficulté essayant de trouver les matériaux AVN sur ces batailles. Pourriez-vous me prêter votre main pour les trouver, s'ils existent. (Tom Mauritz)

474. Je suis reconnaissant pour la stratégie de commandement et contrôle du Général Hieu. L'histoire aurait pris une toute différente direction si ne n'était à cause de sa clairvoyance et de son talent.

J'étais à Pleime fin mois octobre 1965. Ma compagnie faisait part des unités de la 1è Cavalerie qui fouillaient et sécurisaient Colline Chu Ho le 27/10. Ceci est dans le journal du général où aucun nom des unités engagées soit mentionné. Il fait aussi mention d'une bataille qui s'est parvenu le 16 novembre le long de la rivière Ia Meur. Je crois que ce fut une bataille qui m'a hanté pendant plusieurs années.

Il y a très peu d'information disponible au sujet des affrontements avec les force ANV survenus avec que Hal Moore et son 7è Bataillon occupe la scène principale à LZ X-ray le 14 novembre 1965. Vous savez déjà le reste de cette pièce d'histoire telle que décrite par les historiens.

Exactement deux années plus tard le 11 novembre 1967, je suis impliqué dans une autre bataille avec le 66è Régiment de Huu An à Dak To, alors que je servais avec l'US 173rd Airborne. Cette bataille, tout comme celle du 11 novembre dans Ia Drang, semble prêter à la confusion avec celle sur le haut point 823 survenue la même journée comme elle implique le 4/503 è Bataillon de la 173rd ABN.

J'ai toujours appelé Colline 855. Finalement, le printemps dernier, j'ai pu établir les coordonnées pour l'affrontement de la journée dans la rangée de la colline de Ngok Kom. Puis j'ai pu fournir à autre chercheur que le 4/503è a eu deux batailles séparées survenant au même moment dans la même journée, deux kilomètres à part.

Peut être que bientôt je pourrais localiser exactement où mon 2è Bataillon 8è Cavalerie a combatt$u le 6 novembre 1965. (Tom Mauritz)

475. Je vous suis très reconnaissant de m'avoir envoyé l'information sur la campagne Pleiku. Je suis sûr que vous avez mis beaucoup de temps et d'efforts pour localiser la position exacte où mon 2/8 bataillon a combattu le 6 novembre 1965 pour moi parmi les archives du général. Pour moi, c'est la preuve officielle que mon unité était là et confirme la narration de mon opération "Shiny Bayonet". (Tom Mauritz)

476. Quant à 27 octobre 1965, je me rappelle très bien de cette journée. Le 2/8è Bataillon de Cavalerie débarque au côté nord du camp Pleime sans rencontrer d'opposition. Je me rappelle apercevoir des blindées dans le camp, tout particulièrement un M113 APC qui a été abattu; les troupes ANV l'ont fait détonné avec des explosifs déposés sous le ventre. Un char M41 se tenait à son côté. Partout où mes pieds se déposent, je piétine sur des cadavres ou des tranches de corps humains. J'ai toujours estimé que les Nord-Vietnamiens communistes tués à Pleime devraient être plus de 4000.

Je me souviens de l'objectif CHEERY (Colline Chu-Ho, j'ai vérifié les coordonnées sur ma carte tactique). Ce fut une nuit la plus mémorable. Moi-même et un autre soldats sommes choisis pour la tâche de patrouille éloignée. Nous glissons vers le bas de la colline afin qu'il fasse noir et trouvons un cratère créé par un obus d'artillerie qui accommode bien nous deux. Il y a un arbre survivant qui se tenait à l'ouverture du trou. Vers minuit, nous entendons des pas qui s'approchent. Plus ils approchent plus ils font du bruit jusqu'au moment le corps d'un fusil se heurte contre l'arbre à l'endroit de notre trou. Je peux encore entendre le choque du fusil contre l'arbre jusqu'à ce jour. J'estime qu'ils sont de 25 à 30 individus. Je ne sais pas comment ils puissent trouver leur chemin dans le noir complet. Il faisait tellement noir que je ne pouvais pas voir le soldat qui s'allongeait à mon côté. (Tom Mauritz)

477. Je tombe par hasard sur un passage dans lequel un auteur fait mention de votre livre intitulé Général Hieu. J'admire profondément les héros de la génération des mes parents et souhaite apprendre davantage sur leur passé afin de mieux comprendre mes racines. Je suis venu aux Etats Unis il y a 30 années et j'ai quitté le Vietnam à l'âge de 15 ans. C'est pourquoi la plupart des livres que j'ai lus sont écrits par des auteurs américains. Tels que Matterhorn par Karl Marlantes, ou Secret Army, Secret War par Sedgwick Tourison, ou Perfect Spy par Larry Berman, etc. J'ai lu en passant dans l'introduction sur l'internet que vous avez dépensé pendant bien longtemps à écrire sur le passé du Général Hieu; veuillez bien avoir la bonté de recommander n'importe quel livre dont vous pensez qu'un lecteur de ma génération devrait lire. J'espère qu'il y aura davantage de livre aussi précieux que le livre sur le Général Hieu. (Ha Huu Tri)

478. Vous êtes l'une des quelques personnes qui parlent de l'ARVN sur l'internet. Toutes les autres webpages dont j'ai visitées sont à propos (et réalisées par) des soldats américains (avec quelques Australiens ajoutés pour bonne mesure). Il est tout à fait étonnant pour moi en tant que historien que les survivants vietnamiens de la prise communiste (en particulier ceux qui maintenant vivent en Amérique et qui ont servi dans l'ARVN) ne parlent pas de leurs expériences. Leur unique perspective enricherait énormément la discussion historique. Merci pour avoir créé votre website. (Roland Leikauf, historien, Allemagne).

479. Je suis historienne de la Chine et plus précisément de Shanghai et de la concession française. Je prépare actuellement un ouvrage sur la police de la concession française et plus précisément sur ses forces tonkinoises, dans le cadre de mes recherches à l'Institut d'Asie Orientale.

Votre aïeul, après son séjour à Tianjin est embauché à la police de la concession française et travaille avec trois figures majeures de celle-ci : le colonel Louis Fabre, Robert Jobez et Roland Sarly. A partir de 1907, les forces de police recrutent systématiquement des Tonkinois dans leurs effectifs, souvent anciens soldats et tirailleurs du nord du Vietnam. J'ai retrouvé leurs traces dans les archives coloniales, diplomatiques et militaires mais je suis à la recherche de trajectoire individuelle et de tout type de documents : correspondances, photos, journaux, témoignages etc...

Les Tonkinois de la police française à Shanghai ont été le pivot du maintien de l'ordre; très appréciés ils ont été cependant les oubliés de cette histoire. Par ce travail, je souhaite aussi leur rendre hommage. Je suis donc à la recherche de familles dont le grand-père a été de cette aventure shanghaienne, car certains ont passé 20 ans en Chine avec femmes et enfants scolarisés dans l'école franco-annamite ouverte en 1917. Des archives privées existent sans doute, peut-être au Vietnam.

Ayant été les derniers à être rapatriés en Indochine, j'ignore quelle a été la suite de leur parcours : sont-ils allés à Saigon ? Ont-ils émigré ?

Je m'excuse par avance de la longueur de ce message et serai ravie d'échanger avec vous sur le sujet.

En vous remerciant de l'attention que vous porterez à ma demande. (Christine Cornet, Directrice adjointe IAO, ENS-Lyon)

Section 1: 001 - 050
Section 2: 051 - 100
Section 3: 101 - 150
Section 4: 151 - 200
Section 5: 201 - 250
Section 6: 251 - 300
Section 7: 301 - 350
Section 8: 351 - 400
Section 9: 401 - 450

Table des Matières

generalhieu.com