La Bataille de Snoul Selon les VC

* Le point de presse Hanoien du 2 juin 1971

Ha Noi, le 2 juin, TTX - Les quotidiens d'aujourd'hui titrent à leurs une la victoire obtenue par les Forces Armées Populaires Cambodgiennes le 30 mai à Snoul, province de Kratié, suite à une sanglante bataille de trois heures face aux troupes Saigonnaises. Le 8ème Régiment d'Infanterie, le 1er Régiment Blindé et le bataillon d'artillerie unifié Saigonnais ont été anéantis: 1500 tués ou blessés, 300 capturés, sans parler d'autres pertes infligées par les FAPC.

Sous le titre "une lutte exemplaire, un écrasement grandiose", le journal Quan Doi Nhan Dan relate l'attaque de Snoul et de plus considérant cet attaque comme un coup de poing à l'encontre des forces Saigonnaises. Cette offensive a détruit la défense triangulaire Suong - Krech - Snoul dont dépendent les RN 7 et RN 13, et dans foulée, l'axe de défense américano-vietnamien du nord-est de Saigon a été sérieusement ébranlé. Cette victoire constitue un revers à la Vietnamisation ainsi qu'à la doctrine de Nixon qui consiste à pousser les Indochinois à s'entretuer, souligne ce quotidien.

En particulier, le Nhan Dan remarque que les multiples attaques menées à Snoul par les FAPC ont fait échouer les manigances américano-vietnamienne d'utiliser Snoul comme tête de pont pour ensuite progresser vers les zones déjà libérées par leur adversaire au Cambodge.

(Courtoisie de Vietnam Center Archive)

* La guerre de 30 ans - Notes historiques 2

Ayant été mis en échec dans la campagne de "Toan Thang 1-71", les Américains et leurs vassaux ont changé de tactique. Ils consolident la défense de Snoul, un bourgade de Kratié se trouvant à 184 km de Phnompenh; Un verrou important à cheval entre les routes stratégiques RN 13 et 7. Les unités de blindée, rangers et artillerie sont venues renforcer ce tête de pont qu'est Snoul avec l'intention de stopper nos mouvements futurs. Le 25/05/1971, le gros de nos troupes composant deux divisions, les 5ème et 7ème se combinent avec les forces armées et la population Khmère pour engager une attaque d'envergure contre Snoul. Après son encerclement, le 30/05 à midi, l'ennemi malgré l'ordre formel de Saigon, de tenir coûte que coûte cette position, se retire. Sur la route de replie, il tombe dans notre piège, subie ainsi de grosse perte. La brigade blindée, le régiment mécanisé et le bataillon d'artillerie unifié sont anéantis, sans parler de la confiscation et de la destruction d'une multitude de leurs moyens de guerre.

Extrait de (page 405)
Trận đánh ba mươi năm - ký sự lịch sử 2
(la guerre de 30 ans - notes historiques 2)

Directorat éditorial:
* Général Hoàng Văn Thái
* Général Trần Văn Quang
* Général Đặng Vũ Hiệp
* Général Trần Độ

Maison d'Edition Quân Đội Nhân Dân

(Courtésie de Trần Văn Thường)

Nota Bene
En 1971-1972, les Commandants des 5è, 7è et 9è Divisions VC étaient:

- 5DIVC: Bùi Thanh Danh (Bùi Thanh Liêm); par la suite, Commandant de la 7è Région Militaire.
- 7DIVC: Lê Nam Phong; par la suite, Directeur de l'Ecole Militaire 2 (Long Bình - Đồng Nai).
- 9DIVC: Nguyễn Thế Bưng; par la suite, Commandant de la 7è Région Militaire et Ministre Adjoint de la Défense.

Mis à jour le 2/8/2005
Révisé le 20.09.2005

generalhieu.com