Avant-Propos

"Nul tribute puisse être payé à ceux qui excèdent leur mérite".
Ch. Just Marshall

J'ai pensé qu'il ne serait pas nécessaire de rappeler la bataille de Pleime parce que la presse locale aussi bien qu'étrangère a donné d'abondants compte rendus à son sujet à travers des rapports et photos par des fameux correspondants de guerre tels que Frank McCulloch (Time), Charles Mohr, Neil Sheehan (New York Times), Peter Arnett (New York Herald Tribune), Eddie Adams (Associated Press), Alain Taieb (Paris Match), etc… et en particulier les stations de radio étrangères: VOA, BBC, New Delhi, Bangkok, Tokyo, Manila, etc… ont commenté en détailles à propos de Pleime pour plus d'un mois.

J'ai pensé que je n'écrirais pas d'autre, sauf un rapport complet, à soumettre au Centre d'Opérations du Chef d'Etat Major Général et publier certaines expériences gagnées à travers ces grands combats pour les 22è, 23è et 24è Zones Tactiques sous mon commandement, afin de minimiser les sacrifices de nos soldats.

J'ai décidé de ne rien dire d'autre parce que selon les traditions militaires, "Nous ne devrions pas nous décourager quand nous échouons et hautains quand nous réussissons".

Mais au début de cette année, une délégation des Généraux de la République du Corée conduite par le Général Lee Hyun Chin et par la suite, le Sous Ministre coréen de la Défense - le Général Chang Chang Kuk - ensemble avec quelques Généraux Commandants des Forces Armées de la République du Corée, vinrent au Viet Nam en avril 1966 afin d'étudier les batailles à Pleime et demandèrent avidement des documents. Puis une délégation de 11 Généraux de la République de la Chine conduite par le Général Lo Yu Lun, Opérations, aussi vinrent dans le même but.

En plus, il y avait des Députés américains aussi bien que les Commandants Militaires américains qui visitaient le Quartier Général du 2è Corps d'Armée afin de savoir davantage sur les détailles de la bataille à Pleime et aussi pour visiter Pleime. Tant d'attention faisait preuve que la collection de ces documents de guerre était non seulement désirable pour les commandants militaires et personnelle mais aussi une chance pour satisfaire et glorifier la mémoire des héros qui ont vaillamment donné leur vie à Pleime et Chu Pong.

Toutes les unités de l'Armée engagées dans cette bataille historique ont fait leur mieux pour servir le pays de leurs Ancêtres.

Nous sommes fiers d'eux et pensons sincèrement que rien pourrait constituer comme récompenses et décorations à ceux qui ont accepté la bataille de Pleime dans la situation déplorable des Hauts Plateaux pendant la saison de pluie de 1965.

Ces pages sont rédigées avec le but d'honorer les exploits des héros provenant des unités de l'Armure, Rangers, Infanterie, Parachutistes, Aviation, Forces Spéciales et Commandos Parachutistes et en particulier ceux qui ont survis mais souffrent encore de leurs blessures.

A travers le livre, je veux seulement souligner que pendant la bataille de Pleime, 6.000 VCs ont été balayés, 3.000 armes individuelles et collectives ont été capturées et détruites, parmi lesquelles figuraient 169 mitrailleuses lourdes et 179 soldats ANV ont été faits prisonniers: Cette bataille a duré la plus longue période: 38 jours et 38 nuits ou en autres mots plus de 800 heures; 800 heures d'anxiété, de terreurs, de soucis, de trépidations et suspense.

La Bataille de Dien Bien Phu qui a terminé la guerre d'Indochine (1947-1954) a duré pendant deux mois mais était simplement un encerclement d'une bastion dans le Bol de Dien Bien Phu.

La Bataille de Pleime, bien différente avec maints aspects tactiques:

- Enveloppement

- Contre-embuscade

- Secours

- Poursuite

- Embuscade

- Exploitation

- Attaque et détruire

est dans aucun doute la bataille la plus grande de ces dernières années.

Dans la 2è phase de la bataille, il y avait la participation de l'unité de l'Armée Américaine la plus moderne et d'un type unique: la 1st Air Cavalry Division.

Ce fut pour moi un plaisir d'avoir la chance de combattre côte à côte à travers la bataille avec l'un des plus intelligents généraux de l'Armée Américaine: le Général de Division Kinnard, Commandant de la 1st US Air Cavalry Division.

Je m'adresse cordialement:

- au Commandant de la Task Force Blindée-Infanterie,

- aux Commandants de Bataillon du 21è, du 22è et du 1/42è Bataillon d'Infanterie,

- aux Commandants de Bataillon des Parachutistes dans la Réserve Générale,

- aux Commandants de Bataillon de la Task Force de la Marine Vietnamienne,

- aux Commandants de Brigade de la 1st US Air Cavalry Division,

- aux Commandants de Bataillon d'Artillerie,

- aux pilotes de l'Air Force et Army,

- aux Officiers d'Observation de l'Air Force,

- aux Officiers des Forces Spéciales et des Commandos Parachutistes.

S'ils ont des détailles ou documents par rapport à l'engagement de leur unité, ils sont priés de les envoyer au Centre d'Opération Tactique du 2è Corps d'Armée afin de les ajouter à ce livre pour que ce dernier devienne un document historique complet, parce que c'est le résultats des épreuves et sacrifices endurées par les soldats vaillants et zélés au service des Hauts Plateaux lointains.

Général de Division Vinh Loc
(Why Pleime - avril 1966)

general hieu