Chaptitre III
L'Intention VC à Pleime

Le Plan

Au Quartier Général du Front des Hauts Plateaux Ouest, le General VC Chuy Huy Man portait un second chapeau comme Général Commandant de la Région Militaire IV, et ses principaux assistants Colonel Quan, Assistant au Général Commandant, et Colonel Ha Vi Tung, Chef d'Etat Major(1) étudiaient le plan qu'ils ont formulé.

Le "point" cette fois-ci serait le Camp Pleime du Group Civil des Défenseurs Irréguliers (GCDI), 40 kms Sud Ouest de Pleiku. Avec un contingent de 4 Compagnies de troupes GCDI - la plupart des Montagnards - et deux Equipes A de Forces Spéciales vietnamiennes et américaines, le Camp en fait ne diffère pas des autres qui, pas comme Pleime, ont subi plusieurs attaques VC. Mais, en vue de l'environnement d'alentours, la location du Camp de Pleime est, au contraire, une location particulière.

Il ne sert seulement pas comme un poste de contrôle pour entraver à un certain degré l'infiltration VC de leur base dans le massif Chu Pong (40 kms Ouest de Pleime) et leur sanctuaire dans le territoire cambodgien, mais aussi agit comme un avant-posted pour assurer une alerte préalable pour la Cité de Pleiku et le Chef-lieu de Phu Nhon (20 kms Est).

Ainsi n'importe quelle pression le VC exerce sur le Camp force le Commandant du 2è Corps à Pleiku à effectuer nécessairement des opérations de secours. Mais là gîsent le risque et des difficultés, parce que l'avenue unique d'approche(2) à Pleime est la Route Provinciale 5 qui n'est plus digne de son nom et est devenue aussi hasardeuse qu'une piste dans la jungle pour le déplacement des unités amies. C'est peut être assez d'assumer que comme le terrain est désavantageux pour les secouristes alors qu'il favorise les attaquants et explique pourquoi le VC a sélectionné Pleime et est convaincu qu'il aboutirait à un succès. Parce que leur espoir est aussi basé sur les capacités des forces qui ont été réservées au Front de Bataille:

- Les 32è; 33è et 66è Régiments infiltrés du Nord Vietnam;

- Le H-15 Bataillon de la Force Majeure (unité locale);

- Un bataillon Mortiers 120 mm et 82 mm;

- Un Bataillon de Mitrailleuses Antiaériennes.

Parmi ces unités, le 32è est le plus expérimenté, ayant été dans le Sud Vietnam depuis janvier. Déjà à ses crédits étaient de nombreuses attaques et embuscades au niveau bataillon et régiment qu'il a effectué dans les provinces de Kontum et Pleiku, tels que Plei Kleng (mars 65), Le Thanh (juin 65) et Duc Co (août 65). Son expérience dans la tactique Attirer et Tendre l'Embuscade serait utiliser éventuellement. Le 33è Régiment qui a mis pieds dans le Sud seulement tout récemment manque de l'expérience mais serait prêt comme il vient de traverser une endoctrinement dans le Nord Vietnam et croit fermement dans la propagande VC.

The plan consiste en trois phases:

1) Le 33è Régiment encerclerait Pleime et harasserait les défenseurs, exerçant assez de pression pour forcer le 2è Corps d'Armée d'envoyer une force de réaction.

2) Le 32è Régiment tendrait une embuscade contre la colonne de secours et la détruirait.

3) Tous les deux Régiments combineraient leur force pour envahir et détruire le Camp même.

Dès 19 septembre - un mois avant l'attaque - une préparation minutieuse jusqu'au plus bas niveau a été effectuée. De nombreux exercices et répétitions ont été faites par chaque unité sur des cartes et les répétitions s'étaient faites par chaque unité sur des cartes et tables à sable. Pendant ce temps, des compagnies de transportation assistées par des mains-d’œuvre forcées locales se dépêchaient d'entasser le riz et les minutions.

L'Attaque

Les deux régiments quittent leurs bases à pieds du massif Chu Pong à leur région d'assemblement respective le 15 octobre, comme le prouve les lignes suivantes dans le journal d'un officier VC appartenant au 32è Régiment:

"Nous partons pour la Campagne d'Automne le 15 octobre, le jour même de l'anniversaire du camarade Chổi(3). Nous tous observons une minute de silence en l'honneur de sa mémoire avant le départ. Le 20 octobre mon unité tendra une embuscade et une autre unité amie encerclera le poste de Pleime. L'estimation du Front de Bataille est très exacte: l'ennemi doit envoyer une force de secours à Pleime, c'est pourquoi mon unité tendra une embuscade au sommet de la colline "Doc Lap" (?) sur la route de Pleiku à Pleime; la force de secours ennemie consiste de trois compagnies de chars et du 41è (?) Bataillon de Rangers".

Environ 2300 heures le 19 octobre, le 33è Régiment ANV ouvre le feu sur Pleime. Avec un bataillon en réserve, le régiment verse le tir des armes légères, mortiers et fusils sans recul dans le camp et effectue une série d'assauts qui ont été opposés par une résistance rude. Mais à travers la nuit l'ennemi n'a pas réussi à percer aucune position défensive du Camp.


(1) Durant la guerre d'Indochine, Ha Vi Tung était commandant du 803è Régiment qui ensemble avec le 108è Régiment constituent les forces principales du Viet Minh dans les Hauts Plateaux Centraux. A leur crédit était l'occupation de Kontum et la défaite de la 100è Task Force Française sur la Route Nationale 19.
(2) La route liant Pleime au Chef-lieu de Phu Nhon comme montrée sur les cartes a été délaissée pour une longue période, car la surface a été écroulée.
(3) Chổi était un agent terroriste capturé par la Police Nationale Vietnamienne lorsqu'il tentait de saboter le pont sur la rue Công Lý St dans Saigon durant la visite du Secrétaire d'Etat américain McNamara en 1964. I a été exécuté le 15 septembre 1954 sur la place du Marché de Saigon.

Général de Division Vinh Loc
Colonel Hieu, Chef d'Etat Major du 2è Corps d'Armée
(Why Pleime - Avril 1966)

generalhieu.com