Commandant de la 22è Division d'Infanterie

Le Général Hieu fut nommé Commandant de la 22è Division d'Infanterie (DI) à deux reprises: la première fois, le 10/09/1964, du rôle de Chef d'Etat Major (EM) du 2ème Corps d’armée (CA) sous l’égide du Général Do Cao Tri, pour remplacer le Général Linh Quang Vien; idem pour la deuxième fois, le 23/06/1966 en tant que Chef d'EM du 2ème CA sous l’autorité du Général Vinh Loc, en remplaçant le Général Nguyen Thanh Sang. La première fois, Hieu resta à la tête de la 22è DI pendant cinq semaines et ensuite retourna à son poste initial de Chef d'EM du 2ème CA. Dans la seconde, Il assuma le Commandement pendant trois années consécutives. Durant cette période Hieu fut promu à deux reprises, du rang de Colonel au Général de Brigade en 1967, ensuite Général de Division en 1968. A la fin du mois de février 1968, le Général Vinh Loc a été remplacé par le Général Lu Lan à la tête du 2ème CA. Le 14/08/1969, Hieu quitta la 22ème DI pour aller à Binh Duong en tant que commandant de la 5ème DI.

Ses proches collaborateurs à la 22ème DI comprenaient:

* Le Lieutenant Colonel Vy Van Binh, Commandant du 47ème Régiment. Issu de la tribu Nung, il servait antérieurement à la 3ème DI sous les ordres du Colonel Wong A Sang.

* Le Lieutenant Colonel Nguyen Ba Thin, alias Long, Commandant du 40ème Régiment. Sorti Major de la 8ème promotion de l'Académie Militaire de Dalat. Il dirigeait en compagnie du Colonel Rattan, Commandant de la 1ère Brigade/1ère division de Cavalerie américaine (DCA), la bataille de Tam Quan, du 6 au 20 décembre 1967. Dans cette bagarre, deux bataillons du 22ème Régiment VC, 3ème (Etoile Jaune) Division VC ont été décimés par la force alliée composée des unités de la 1ère Brigade de Cavalerie américaine, le 1/50ème Bataillon d'Infanterie Mécanisée américaine et le 40ème Régiment ARVN. Le Général Tolson, Commandant de la 1ère DCA, commente que, dans cette bataille "les unités du 40ème Régiment de l'ARVN joignent la lutte et se distinguent d'une façon agressive." Plus tard, Long fut nommé Chef de Province de Kontum.

* Le Lieutenant Colonel ">Bui Trach Dzan, Commandant du 41ème Régiment. Il donna un coup de main appréciable à Hieu en se constituant comme appât pour attirer un régiment de la 3ème (Etoile Jaune) Division VC hors de son sanctuaire montagnard dans la bataille nocturne de Griffe d'Aigle 800. Plus tard, Dzan suivait Hieu à la 5è DI en tant que Commandant du 8è Régiment.

* Le Commandant Trinh Tieu, Chef du 2ème Bureau. C'est l’homme qui réussit à soutirer l’aveu d’un prisonnier VC concernant l'offensive Générale du Tet 1968. Hieu l’a retransmis au Général Tran Dinh Tho à l'Etat Major Général le jour précédent du déclenchement de l'attaque. Plus tard, Trinh Tieu fut désigné comme chef du 2ème bureau du 2ème CA. Quelques années après son arrivée aux Etats Unis en qualité de réfugié politique, il fut le premier à faire connaître au public le Général Hieu avec son article, "Portrait d'un Général Compétent et Vertueux".

* Le Lieutenant Colonel Le Khac Ly, Chef d'EM de Division. Plus tard, promu Chef d'EM du 1er CA Avant-poste sous la tutelle du Général Lam Quang Thi en 1972, puis, Chef d'EM du 2ème CA sous l’autorité du Général Pham Van Phu en 1974. Ly révéla plusieurs anecdotes concernant le Général Hieu dans l'article, "Commandant Général de la 22è Division".

La période pendant laquelle il s’exerçait son leadership à la 22è DI, Hieu conduisait fréquemment des opérations conjointes avec les unités américaines et coréennes suivantes: US 1st Cavalry Division, ROK Tiger Division, US 4th Infantry Division, US 173rd Airborne Brigade, 1st Battalion/50th Mechanized Infantry, ROK 9th Marine Corps Regiment, US 52nd Combat Aviation Battalion, US 174th Assault Helicopter Company, US 7/15th Field Artillery Battalion et 19th Engineer Combat Battalion.

Le Général Tolson, US 1st Cavalry Division, mentionne le Colonel Hieu dans son livre intitulé Airmobility 1961-1971: "J'étais bien content d'avoir eu beaucoup de concertations à propos de la sophistication du concept de la mobilité aérienne avec la 22èmme DI Vietnamienne, sous la conduite efficace du Colonel Nguyen van Hieu, car cette unité devrait assumer la responsabilité principale dans la province de Binh-Dinh pendent une longue période."

En outre, quelques anciens combattants américains se rappellent encore du Général Hieu comme suit:

* Nous transportions fréquemment le Commandant de la 22ème Division vietnamienne aux réunions de planification commune avec les Forces Coréennes. L'indicatif d'appel de nos hélicoptères était Pélican 844. Si ma mémoire ne me trahit pas, le Commandant a visité une maison à côté du PX américain à Qui Nhon, il avait un jeune Lieutenant comme aide de camp et il y avait des enfants jouant souvent devant la maison. Je présume qu'il vivait là avec sa famille. En fait, il rencontrait le Commandant de la Division Tigre Coréenne très souvent. Je crois qu'il y avait plusieurs occasions où nous l’avions amené à Tuy Hoa au sud de Qui Nhon où stationnait le 9ème Régiment de Marines coréen. Il y a bien longtemps que j'ai quitté le Vietnam. Cependant, je me rappelle qu'il était un homme très fier et bien respecté par ses troupes. (Jason Kaatz, 161st Assault Helicopter Company, 52nd Combat Aviation Battalion)

* Je me souviens l'avoir rencontré dans un briefing. Il était certainement imposant. Je le revois clairement entrain d’observer, d’écouter avec seulement une ou deux questions pour éclaircir les choses. (Robert Reilly, Engineer Liaison Officer, US 4th Infantry Division)

* J'ai combattu avec le Général Hieu quand j'étais à la 1ère Division de Cavalerie américaine en 1967 et 1968. Je commandais un peloton d'hélicoptères CH-47 et me rappelle bien de la bataille de la Griffe d'Aigle 800 et de la coordination avec les unités vietnamo-coréennes. Nous avons combattu dans la plaine de Bong Son jusqu'à la vallée d'An Lao. Je suis terriblement déçu de n'avoir pas rencontré le Général Hieu. Je connaissais bien le Commandant de la 1ère Cavalerie. Quand il commandait l'Army Aviation Center à Fort Rucker en Alabama, j'enseignais l'ajustement d'artillerie aérienne selon la demande du Général Tolson. Quand lui et ensuite, le Colonel Putnam partaient au Vietnam, ils m'avaient demandé de les accompagner. L'univers est un endroit bien grand mais est suffisamment petit pour que j'aie servi à côté d'un tel héro. (Carle "Gene" Dunn, LTC (retired), US 1st Cavalry Division)

* Je servais à la 174th Assault Helicopter Company et avait participé dans quatre opérations conduites par le Général Hieu à l'époque où il était Commandant de la 22ème Division d'Infanterie. Je ne le connaissais pas bien. N'oubliez pas, il était un général et je n'étais qu'un commandant à l'époque. Je puis dire sans hésitation, que j'avais un très grand respect pour lui. Il avait assumé des tâches dures et la preuve de sa perspicacité et son esprit de responsabilité était qu'il rencontrait toujours le succès. (Jim Shrader, Major, US 174th Assault Helicopter Company)

Sous le leadership compétent du Général Hieu, la 22è DI a récolté des résultats exceptionnels comme relate l'Evaluation du 3è Trimestre rédigée par les conseillers américains du 2ème CA:

La 22ème DI a consacré plus de temps en opérations de combat que n'importe quelle autre division dans le pays pendant cette période. Le temps dépensé à la pacification ne représente qu'à peu près 10 pourcent du total des jours accordés aux bataillons. Ceci grâce à la directive du 2ème CA utilisant les FR et FP à la place des forces régulières. Au niveau national, la 22ème DI a dépensé le moins de temps en mission sécuritaire. Le nombre maximal d’accrochage à l’échelon de bataillon de ce CA a été obtenu par cette division, et la quantité d'ennemis tués au combat a presque triplé depuis le trimestre précédent.

Dans les régions opérationnelles de la 22è Division d'Infanterie, à part les petites unités de guérrillas, l'ennemie opèrent avec sa 3è Division d'Etoile Jaune, comprenant les trois 2è, 18è et 22è Régiment ANV.

Nguyen Van Tin
22 avril 2003

Révisé le 28.06.2004

generalhieu.com