Une Evaluation du Général Tri, Commandant du 3è Corps d'Armée

A son retour aux Etats-Unis, après sa tournée de service en tant que Conseiller Sous Chef du 3è Corps d'Armée ARVN (Décembre 1969 à novembre 1970), le Général de Brigade D.P, MacAuliffe soumets son Senior Officer Debriefing Report au Départment de l'Armée le 26 novembre 1970. Dans ce document, le Général McAuliffe offre son évaluation du Général Do Cao Tri comme suit:

Ayant servi avec le Général de Corps d'Armée Do Cao Tri dans une relation de travail intime sur une base journalière pendant l'an passé, j'ai été impressionné par son patriotisme, dévouement à l'Armée et sa mission, une leadership pragmatique fort, un dynamisme acharné contre l'ennemi, un courage personnel (son héroïsme dans le combat est légendaire), honneur, et amour pour les soldats vietnamiens sous sa commande. Il n'y a de question que beaucoup de crédit pour le progrès extraordinaire effectué par le 3è Corps d'Armée et la RM3 dans l'année passée doit être attribué personnellement au Général Tri, pour son leadership éclairé, initiative, détermination, perception et vision. Pourtant, des rumeurs de corruption lui suivent, accusant, par exemple, qu'il reçoit des pots-de-vin de la part des chefs de province et de l'industrie du bois de construction, et qu'il est impliqué dans les activités du marché noir. De son propre admission, le Général Tri est riche mais il maintient que sa richesse est familiale. Sa famille, de plusieurs générations, est propriétaire de nombreux terrains dans la province de Bien Hoa. Il ne fait aucun effort pour cacher le train de vie luxueuse qu'il arbore dans la garnison et dans sa résidence. Etant né dans la richesse, il considère cela tout normal. Je trouve que l'accusation de corruption - comme nous le comprenons dans un sens occidentale -- complètement incongrue avec les qualités militaires qui sont prédominantes dans son caractère. Par ailleurs, selon mon observation personnelle, les rumeurs de corruption associées avec le Général Tri semblent monter et descendre en proportion directe à sa proéminence et popularité. La RM3 et, en fait, le pays seraient les vrais perdants si ces accusations sont permises de neutraliser ou enlever sa superbe leadership.

Ce rapport a été déclassifié le 11 juin 1963.

Nguyen Van Tin
28 août 2009

generalhieu

ARVN Généraux
generalhieu