Les Opinions du Général Hieu des Intentions VC

Juste 5 jours après n'être nommé Commandant Adjoint du 3è Corps d'Armée, le Général Hieu démontre ses talents stratégiques en présentant, après le Général Thuan, ses opinions des intentions VC aux responsables du Consulat Général américain à Bien Hoa. Bird, un fonctionnaire du consulat, rapporte la rencontre dans le télégramme suivant:

07 décembre 1973

Bien Ho 0638

Sujet: Les Opinions du Général Hieu des Intentions VC

1. Les responsables du Consulat Général ont des conversations couvrant de larges topiques le 5 décembre au quartier général de la RM3. Ce message récapitule les plus importants points discutés.

2. Le Commandant Général de MR3 Pham Quoc Thuan, dans une humeur bavarde et aisée, est clairement content avec les résultats de l'opération de la 18è Division ARVN de la fin de novembre. Il dit que deux régiments de la 18è ont engagé un régiment renforcé ANV (le 165è) dans le District de Phu Giao, Province de Binh Duong résultant dans 56 ennemis tués et 6 capturés. Il dit qu'il anticipe la stratégie ennemie et déploie les régiments de la 18è Division sur place trois jours avant le 165è qui avance également dans Phu Giao.

3. Thuan croit que la poussée principale ANV éventuellement sera à travers Binh Duong cheminant à travers un cou étroit à Phu Cuong le long de la Route 14 du nord ouest, de la Route 1A du nord est et de la Route 13 au centre. Thuan dit qu'il concentrerait ses forces au cou et semble confident de son plan de défense. Demandé quand les attaques pourraient survenir, il et son adjoint (voir paragraphe 5) pensent que n'importe quelle offensive majeure serait précédée par une campagne ANV continue pour éliminer les poches tenues par l'ARVN et les avant-postes dans la demi-moitié nord de RM3. Thuan dit la preuve que les unités ANV approchent plus près de la Route 15 vers Vung Tau et 1/22 vers Tay Ninh suggère l'effort d'interdire ses routes. Thuan pense que nous pourrions voir un effort plus considérable ANV dans une ou deux semaines.

4. Thuan exprime du souci envers les attaques communistes dans Quang Duc, MR2, qui a isolé complètement la Province de Phuoc Long. Il conjecture que l'ennemi pourrait lancer une campagne de Quang Duc vers la direction sud est le long d'une vielle route qui n'est pas dessinée sur la carte avec des intentions d'établir une tête de pont sur le littoral quelque part dans Binh Thuan ou Binh Tuy. Il n'a pas pu donner davantage d'information précise, mais suggère que l'objectif puisse être de couper le Sud Vietnam en deux le long de cette ligne plutôt que (ou en addition de) le pays dans RM2. Demandé si l'ARVN peu tenir si l'ANV lance une offensive majeure, Thuan est optimiste, mais dit qu'il veut deux mois de plus pour obtenir que les 5è et 25è Divisions ARVN soient prêtes pour le combat. A propos de la construction des fossés antichar dans Tay Ninh, Binh Duong et Bien Hoa, Thuan dit que l'effet psychologique sur la population est aussi important pour plus que la valeur militaire. Il dit que la participation du peuple non seulement les impressionne que le GVN est déterminé de résister, mais également impressionne la personne des soldats ANV que le peuple supporte plutôt que d'opposer le GVN. Il dit aussi que plusieurs unités ennemies ont faim et manquent de riz et feront un effort concerté pour obtenir du riz pendant la saison de la moisson. Il est confident que l'ennemi sera capable d'obtenir seulement 15-20 pour cent de la récolte dans RM3.

5. Le Général Commandant Adjoint de RM3 pour le Corps d'Armée, le Général de Division Nguyen Van Hieu, qui arrive 5 jours auparavant, impressionne les fonctionnaires du Consulat Général par sa manière amicale et son analyse articulée de la stratégie probable de l'ennemi. Il sent que l'ennemi lancera une attaque d'une certaine intensité dans les deux mois suivants (peut être mi-janvier) avec principalement un objectif politique. Il pense que les communistes se reposeront après chaque manœuvre importante plutôt que d'étaler l'opinion internationale trop tôt et largement. Selon Hieu, l'ANV essaiera de consolider leur territoire dans les parties nord de Tay Ninh, Binh Long et Phuoc Long et de capturer possiblement un centre majeur de population pour y établir une capitale VC. Il pense que Tay Ninh serait une cible plutôt que Binh Duong. Le Général Hieu sait que l'accord de Paris est grandement avantageux à Hanoi parce que le cessez-le-feu sur place prévient les unités gouvernementales d'attaque les territoires tenus par les VC. Il mentionne que les cartes comparées du SVN avant et après le cessez-le-feu montrent que l'ANV connecte avec succès ses "taches de léopard" dans le Sud. Hieu est de l'opinion que Hanoi montera une offensive suffisamment large pour attirer l'attention mondiale, mais pas trop large pour détruire les accords. Ils tourneraient ensuite à renouveler les négociations à Paris pour des objectifs politiques avec une puissance de marchander et un avantage militaire plus grands.

Signé Bird.

Ce document a été déclassifié par le State Department le 30 juin, 2005.

Nguyen Van Tin
23 août 2009

generalhieu.com