La Bataille de Snoul Comme Rapportée Par New York Times

Ennemi Repoussé au Cambodge, Déclare Saïgon

SAIGON, Sud Vietnam, Vendredi 28 mai (AP) - Dans une résurgence de combat intense rapportée hier à l'est du Cambodge, les troupes nordvietnamiennes attaquent la cité de Snoul mais ont été repoussées par les forces sudvietnamiennes avec l'appui de puissance aérienne américaine. Les Sudvietnamiens rapportent qu'ils ont également repoussé quatre attaques aux environs de Snoul.

Snoul, une cité de plantation de caoutchouc, est sur la Route 7, l'une des artères conduisant du Cambodge à Saïgon et la région au sud du Sud Vietnam. La cité avait été capturée par une force blindée américaine un peu plus d'un an auparavant pendant la grande poussée des alliés dans l'est du Cambodge, et sa défense avait été remise aux troupes sudvietnamiennes à la fin du juin dernier.

56 Ennemis Rapportés Tués

Lieut. Gén. Nguyen Van Minh, commandant les forces du Sud Vietnam au Cambodge, a dit que ses troupes cherchaient à tenir les autoroutes clés à l'est pour bloquer l'infiltration des Nordvietnamiens dans Saïgon et les 11 provinces avoisinantes. Le quartier général de Saïgon a dit que 56 soldats ennemis ont été tués dans la dernière lutte à Snoul, qui a commencé très tôt à l'aube du mercredi et a continué jusqu'à hier matin. L'attaque sur la cité a été effectuée par un bataillon nordvietnamien composé de 500 hommes, dont quelques éléments ont atteint au sein du marché de la cité.

Les rapports initiaux, probablement incomplets, listent 4 soldats sudvietnamiens tués et 12 blessés dans deux attaques près de Snoul. "Il est possible qu'il y ait encore quelques petits groupes d'ennemi dans Snoul," un porte-parole militaire de Saïgon a dit, "mais la lutte est à présent terminée."

En tout, huit forces de frappe sudvietnamiennes totalisant 18000 à 20000 hommes ont été déployées le long de la Route 7 et deux autres routes majeures à l'est du Cambodge, 1 et 15.

Ennemi A De Nouveau Echoué à Snoul

Saigon Rapporte Contenir L'Attaque le 2ème Jour

SAIGON, Sud Vietnam, samedi 29 mai (AP) - Une nouvelle bataille pour la cité de Snoul a été combattue hier et les forces alliées ont dit qu'ils l'ont gagnée. Repoussées hors de Snoul le jeudi, les troupes nordvietnamiennes ont attaqué de nouveau hier matin, précipitant une bataille de trois heures avec les soldats sudvietnamiens à un demi kilomètre hors de la cité. Le quartier général de Saïgon a dit qu'on a compté 99 soldats ennemis tués à la suite, et que les observateurs aériens ont estimé que 120 soldats ont été également tués par les attaques aériennes américaines et sudvietnamiennes à un kilomètre de Snoul.

Les Nordvietnamiens ont attaqué dans la région depuis mercredi. Snoul, 10 miles de la frontière du Sud Vietnam et 90 miles au nord de Saïgon, est dans une région que les forces alliées avaient nettoyée dans leur poussée dans le Cambodge plus d'un an auparavant.

Saigon Rapporte 8 Tués

Les pertes sudvietnamiennes dans la lutte d'hier ont été officiellement placées à 8 tués et 18 blessés, mais les rapports sur la scène ont dit que le nombre était plus élevé.

Ennemi A Capturé Snoul

La Force de Frappe de Saïgon, Sévèrement Battue, Dit Etre En Fuite Avec Beaucoup de Blessés

SAIGON, Sud Vietnam, 31 mai (AP) - Les troupes nordvietnamiennes ont délogé aujourd'hui une force de frappe sudvietnamienne hors de la cité de Snoul, que les troupes américaines avaient capturée plus d'un an auparavant. Les Sudvietnamiens ont été apparemment battues sévèrement. Les rapports sur le champ de bataille ont dit que la force de frappe de Saïgon d'environ 2000 hommes se sont fuis avec un grand nombre de blessés. Comme ils se battaient le long de la Route 13 vers la frontière sudvietnamienne à 10 miles au sud, ils ont désamorcé les canons et détruit certains de leurs camions et véhicules blindés.

Les rapports du champ de bataille ont dit que la force de frappe n'a pas été ravitaillée parce que les routes ont été abîmées par les pluies de la mousson. Plusieurs véhicules n'avaient plus d'essence. Il n'y avait pas de bilan précis de pertes, mais il a été rapporté qu'il y avait plus de 100 blessés sudvietnamiens, quelques uns attendant l'évacuation pendant plusieurs jours, qui ont été transportés à l'arrière par des hélicoptères américains et sudvietnamiens.

Le retrait de Snoul ouvre une route de ravitaillement pour les Nordvietnamiens, leur donnant le contrôle des portions des Routes 7 et 13 qui conduisent dans les provinces au nord de la Région Militaire III du Sud Vietnam. Cette région inclue Saïgon et les 11 provinces avoisinantes et partagent 231 miles de frontière avec le Cambodge. Snoul est 90 miles au nord de Saïgon.

Lieut. Gén. Nguyen Van Minh, commandant de la Région Militaire III, a dit la semaine dernière que ses forces étaient en train de bloquer efficacement l'infiltration des troupes nordvietnamiennes et les ravitaillements dans la région. Le Général Minh a également dit qu'il avait l'intention de continuer les opérations de ces forces de frappe le long de la Route 7 même pendant la saison de pluie. Plusieurs autres forces de frappe demeurent encore le long des portions de la Route 7 à l'ouest de Snoul et le long de la Route 15, l'artère de Saïgon-Pnompenh.

Deux régiments nordvietnamiens de la 5ème Division, composés de 4000 hommes, se sont amassés dans la région de Snoul, selon les derniers rapports de renseignement. Deux bataillon des troupes nordvietnamiennes, formés de 1000 hommes, ont attaqué Snoul mercredi dernier dans des attaques les plus féroces dans les trois mois contre les défenseurs sudvietnamiens. Il y a des combats intenses depuis lors.

Pertes Ennemies Rapportées

Les rapports du champ de bataille a dit que le restant de la colonne blindée sudvietnamienne en retrait vers la frontière ont été attaqué par les troupes nordvietnamiennes à sept miles sud-est de Snoul. Il n'y a pas de rapport disponible sur la perte du champ de bataille, mais un bulletin du quartier général à Saïgon a dit que 54 soldats nordvietnamiens ont été tués et 15 armes ont été capturées. Le bulletin a dit que 16 soldats sudvietnamiens ont été blessés.

Saïgon Démentit Forcé En Déroute Par l'Ennemi à Snoul
par IVER PETERSON, Spécial à New York Times

SAIGON, Sud Vietnam, mercredi 2 juin - La force de frappe sudvietnamienne qui s'est retirée de la cité de Snoul le lundi est encore à l'intérieur du Cambodge, un porte-parole de Saïgon a dit hier. Le parte-parole, Lieut. Col. Le Trung Hien, a démenti les rapports que les troupes du Gouvernement ont été délogées sous féroces attaques de la cité de plantation de caoutchouc, qui est 10 miles de la frontière sudvietnamienne et 90 miles au nord de Saïgon. Il décrit le retrait comme un "réalignement" causé par l'approche imminente de la saison de pluie et la pression ennemie. Il estime que pendant le retrait plus de 700 soldats nordvietnamiens ont été tués par les avions et hélicoptères de combat américains et sudvietnamiens et par les chars sudvietnamiens. L'ennemi, dit-il, a été attaqué le long des Routes 7 et 13, qui étaient également les axes de retrait sudvietnamien.

Pertes Mises A 6

Colonel Hien a mis les pertes sudvietnamiennes pendant le retrait à 6 hommes blessés. [les rapports du champ de bataille, The Associated Press a dit, citant les troupes sudvietnamiennes comme ayant dit qu'environ 200 des leurs ont été tués ou blessés le lundi comme ils combattaient la 5ème Division nordvietnamienne pendant le retrait de Snoul.]

"Le retrait faisait partie du plan d'ensemble d'opération au Cambodge pendant la saison de pluie," Colonel Hien a dit à travers un interprète. Plus tard il a dit que le retrait a été "préconçu," ajoutant que les troupes du Gouvernement ont été évacuées de Snoul à ce moment l'année dernière comme la saison de la mousson d'été approchait. Le souci principal de l'Armée Sudvietnamienne dans la région entourant Snoul est d'interdir l'ennemi d'infiltrer dans les régions des anciens camps du côté sudvietnamien de la frontière.

Colonel Hien a dit qu'il y aurait davantage de réalignements des positions de l'Armée sudvietnamienne dans le Cambodge en préparation de la saison de pluie. [Tandis qu'il souligne que les troupes du Gouvernement qui ont quitté Snoul sont encore dans le Cambodge, The Associated Press a dit que, selon les rapports du champ de bataille, ils se sont retirés à travers la frontière en chemin vers Locninh.]

Colonel Hien a dit qu'il était possible que certains véhicules blindés, chars et camions dommagés par les batailles ont été détruits par les troupes du Gouvernement à Snoul comme ils commençaient à se retirer plutôt que de les laisser tomber dans les mains ennemies. [les rapports du champ de bataille, cités par The Associated Press, a dit que 80 chars, véhicules blindés, jeeps et camions ont été laissés derrière par les Sudvietnamiens, qui ont également détruit 12 pièces d'artillerie.]

Commentaires Américains sur le Retrait

WASHINGTON, 1 juin (AP) - Jerry W. Fredham, porte-parole du Pentagon, a dit aujourd'hui que les Sudvietnamiens ont l'intention d'évacuer certaines unités de combat principales du Cambodge avec l'arrivée de la saison de pluie. Le retrait, dit-il, "apparaît d'ici être bien en ordre, et selon leur plan."

Raids Américains Intenses Rapportés Près Snoul

SAIGON, Sud Vietnam, jeudi 3 juin (AP) - Répondant à une requête sudvietnamienne, des centaines de bombardiers et hélicoptères d'attaque frappent sur les troupes de trois divisions ennemies à l'est du Cambodge hier. Les plus féroces attaques, des sources bien informées ont dit, visaient à la 5ème Division nordvietnamienne, qui a capturé Snoul, une cité de plantation de caoutchouc 90 miles au nord de Saïgon, des troupes sudvietnamiennes le lundi.

Lieut. Gén. Nguyen Van Minh, commandant les forces sudvietnamiennes au Cambodge, a demandé l'emploi de toutes les forces aériennes américaines disponibles pour aider à interdire la division ennemie de s'enfoncer dans le Sud Vietnam. Snoul est seulement 10 miles de la frontière. Une force identifiée comme la 7ème Division ennemie, à l'ouest de Snoul, a été également attaquée. En plus, des B-52 bombardent le quartier général de la 9ème Division ennemie sur la plantation de caoutchouc Chup, 110 miles au nord-ouest de Saïgon, et 55 miles de Pnompenh, la capitale cambodgienne. C'était de la plantation Chup que les troupes ennemies se sont déplacées vers le sud et ont attaqué les soldats cambodgiens dans les régions à l'est de Pnompenh le mardi.

Les rapports tardifs indiquent que les Sudvietnamiens, en évacuant Snoul le lundi, ont souffert de grandes pertes. Le commandement sudvietnamien a dit ici à Saïgon que 74 membres de la force de frappe du Gouvernement qui avait tenu Snoul ont été perdus en action.

generalhieu.com