Quelques Choses A Savoir Sur La Campagne Pleime-Iadrang

Quand

La Campagne Pleime commença lorsque les unités du 33è Régiment ANV ouvra feu sur l'avant-poste Pleime des Forces Spéciales à 3200 heures le 19/10/1965 et termina le soir du 24/11/1965 lorsque les unités de la Brigade de Parachutistes ARVN, en poursuite des troupes retraitants Viet Cong dans la vallée Iadrang près de la frontière cambodgienne, ne découvrent plus aucune présence ennemie et se retirent de la région d'opération. La Campagne Pleime a duré pendant 38 jours et 38 nuits, autrement dit, plus de 800 heures.

Le champ de bataille où la Campagne Pleime se déroule s'étend de la région aux alentours du camp Pleime (qui est à 40 kilomètres sud ouest de la Cité Pleiku) le long de l'axe est-ouest à la région aux alentours de Pleithe, près de la frontière cambodgienne, en passant à travers le massif Chu Pong et la vallée Iadrang. La longueur entre Pleime et Pleithe est d'environ 35 kilomètres.

Le plan du Commandement du Front B3 ANV

Les communistes nord-vietnamiens veulent contrôler les Hauts-Plateaux en capturant la Cité Pleiku vers fin 1965 ou début 1966 et confie au Commandement du Front B3 la tâche d'ébaucher le plan de l'opération. Vers fin août 1965, le Commandement du Front B3 achève le plan avec les grandes lignes suivantes: phase 1, le 33è Régiment de l'ANV attaque et encercle le camp Pleime pour forcer le Commandement du 2è Corps d'Armée ARVN d'envoyer une force de secours de la Cité Pleiku avec deux buts, un est que les troupes de la force de secours une fois hors de leur garnison serait plus vulnérable et ainsi plus facile d'être détruites et deux, la Cité Pleiku sera laissée largement ouverte ou au moins sa force de défense sera considérablement réduite; phase 2, le 32è Régiment ANV monte une embuscade pour intercepter et détruire la force de secours; phase 3, une fois la force de secours détruite, le 32è Régiment ANV se joigne avec le 33è Régiment ANV pour envahir le camp Pleime; phase 4, une fois le camp Pleime tombé, ces deux régiments se joignent avec le 66è Régiment ANV pour capturer la Cité Pleiku.

Le 32è Régiment ANV était présent dans les Hauts-Plateaux depuis début 1965. Le 33è Régiment ANV quitte son camp dans Quang Ninh fin juillet et est présent dans les Hauts Plateaux fin septembre 1965. Le 66è Régiment ANV reçoit l'ordre d'infiltrer le Sud Vietnam vers fin août et est prévu atteindre les Hauts-Plateaux vers début novembre 1965.

Le plan du Commandement de Front B3 est approuvé par l'Etat Major Général ANV début octobre 1965 et la Campagne Pleime est prévu commencer fin novembre ou décembre 1965. Mais le fait que les unités de l'US 1st Air Cavalry Division commencent à se déplacer à An Khe pour renforce le 2è Corps d'Armée début octobre 1965 force le Commandement du Front B3 de lancer la Campagne Pleime plutôt et d'ordonner l'attaque du camp Pleime le 19/10/1965 malgré que le 66è Régiment ANV n'est pas encore arrivé sur le champ de bataille dans les Hauts-Plateaux.

Le plan du Commandements du 2è Corps d'Armée ARVN

Pour avoir deviné correctement le plan VC, le Commandement du 2è Corps d'Armée a réagi d'une manière appropriée et opportune.

Le Commandement du 2è Corps d'Armée lance opération Dan Thang 21 pour secourir le camp Pleime. La Task Force Blindée perce à travers l'embuscade avec le soutien de l'air et de l'artillerie américaines et libère le camp Pleime le 25/10/1965, forçant le 32è et le 33è Régiments ANV à se retirer vers leur bastion situé dans le massif Chu Pong.

Immédiatement après la libération du camp Pleime, le Commandement du 2è Corps d'Armée coordonne avec l'US 1st Air Cavalry Division pour lancer une opération de poursuite des troupes survivantes ennemies au cœur même de leur cachette dans le massif Chu Pong avec deux opérations. La première est opération All the Way dans laquelle les unités de l'US 1st Air Cavalry Division jouent le rôle de la force principale et celles la Brigade de Parachutistes ARVN joue le rôle de la force de réserve. La deuxième est opération Than Phong 7 dans laquelle et les unités de la Brigade de Parachutistes ARVN joue le rôle de la force principale et celles de l'US 1st Air Cavalry Division jouent le rôle de la force de réserve.

Le résultat de la contre-attaque du Commandement du 2è Corps d'Armée est que la totalité du Commandement du Front B3 et les troupes survivantes des trois 32è, 33è et 66è Régiments ANV sont repoussés à l'autre côté de la frontière dans les territoires cambodgiennes.

Les engagements

- 21/10/65 - Après avoir débarqué par hélicoptères à 5 kilomètres nord est du camp Pleime à 930 heures, deux compagnies de Force Spéciales de Rangers, pendant qu'elles marchent vers le camp, se sont engagées avec l'ennemi à 1030 heures, tuent et blessent un nombre inconnu de VC et capturent un mortier de 88 mm, deux mitrailleuses de calibre 50, plusieurs mitraillettes et fusils.

- 22/10/65 - Ces deux compagnies de Force Spéciales de Rangers font deux contacts de plus avec l'ennemi et capturent 4 mitrailleuses lourdes et plusieurs fusils avant d'entrer dans le camp Pleime.

- 23/10/65 - A 1750 heures, la Task Force Blindée tombe dans l'embuscade sur la route LTL5, à 20 kilomètres du camp Pleime. Supportée par l'Air Force américaine, elle repousse les assauts provenant des unités du 32è Régiment ANV. Après l'attaque, elle regroupe ses troupes pour passer la nuit.

- 24/10/65 - A 0315 heures, l'ennemi résume l'attaque contre la Task Force Blindée, mais n'arrive pas à percer les positions de défense. A la levée du soleil, la Task Force Blindée sort en patrouilles et découvre 125 cadavres VC, ramasse 75 armes individuelles et communes et capture quelques prisonniers.

- 25/10/65 - A 0300 heures, la Task Force Blindée résume son avance vers le camp Pleime. Après 5 kilomètres, le véhicule blindé en tête de la colonne rencontre le tir ennemi qui est rapidement réprimé par l'artillerie américaine. Vers la tombée de la nuit, la Task Force Blindée arrive au camp Pleime.

- 26/10/65 - A 1015 heures, pendant qu'elle fouille les alentours du camp, la force de secours est attaquée par l'ennemi, dont le bilan est 140 VC tués, 5 autres capturés avec 20 armes communes.

- 27/10/65 - Le haut commandement militaire américain approuve la recommandation du 2è Corps d'Armée ARVN de permettre à l'US 1st Air Cavalry Division de poursuivre les troupes ennemies en repli.

- 01/11/65 - A 0730 heures, une équipe Eagle Flight de l'US 1st Air Cavalry Brigade aperçoit un peloton VC à 10 kilomètres sud ouest du camp Pleime. Une force de réaction est envoyée et tue 20 VC et capture 10 prisonniers. Une fouille qui s'en suit découvre un hôpital de campagne bien équipé de médicaments et d'instruments chirurgicaux. Tandis l'évacuation des butins est en train d'effectuer par hélicoptères, une force ennemie de la taille d'un bataillon attaque les forces américaines. Ce fut le premier engagement entre les unités de l'US 1st Air Cavalry Division et les VC. Bilan: 99 VC tués, 44 autres VC capturés avec 40 armes; au moins plus de 200 autres VC sont estimés tués et blessés.

- 03/11/65 - A 1200 heures, une unité de l'US 1st Air Cavalry Brigade embusque le 8è Bataillon/66è Régiment ANV récemment arrivé au cœur même du complexe Chu Pong-Iadrang et tue 112 VC et capture 30 armes; 200 autres VC sont estimés tués ou blessés.

- 06/11/65 - Dans une confrontation entre un élément de l'US 1st Air Cavalry Brigade et le 6è Bataillon/33è Régiment ANV, 77 VC ont été tués et 400 autres VC sont estimés tués et blessés.

- 14/11/65 - A 1200 heures midi, l'US 1/7th Battalion/3rd Air Cavalry Brigade débarque au ZD X-Ray pour chercher et détruire l'ennemi aux pieds du massif Chu Pong et engage le 9è Bataillon/66è Régiment ANV. La bataille dure jusqu'au lendemain 15/11 avec le côté américain renforcé par le 2/7th Battalion et 2/5th Battalion. L'ennemi se retire à 1510 heures.

- 16/11/65 - L'ennemi lance une série d'assauts à 0400 heures, 0432 heures, 0500 heures et 0927 heures et cesse le combat à 0641 heures.

La bataille entière a duré continuellement pendant 48 heures du 14 au 16/11 et l'ennemi a souffert au ZD X-Ray 634 tués (comptés), 1215 tués (estimés), 6 capturés, 141 armes capturées et 100 armes détruites. L'US 1/7th Air Cavalry Battalion a perdu 79 tués et 125 blessés.

- 17/11/65 - Sur le chemin vers ZD Albany, l'US 2/7th Air Cavalry Battalion tombe sur une embuscade VC. Mais les VC s'offrent eux-mêmes comme des cibles pour le feu de frappes aériennes et d'artillerie: 406 tués (comptés), 100 tués (estimés), 112 armes capturées.

- 18/11/65 - L'ennemi attaque une position d'artillerie résultant avec 200 VC tués et 20 armes capturées.

Pendant une opération de chercher et détruire dans la vallée Iadrang près de la frontière cambodgienne du 18 au 24/11, la Brigade de Parachutistes ARVN font plusieurs contacts avec des éléments éparpillés VC. Cependant, elle a successivement embusqué avec réussite deux bataillons ennemis dans les jours suivants:

- 20/11/65 - Le 3è Bataillon de Parachutiste attire une force ennemie de la taille d'un bataillon dans une embuscade montée par le 6è Bataillon de Parachutiste. Dans cet engagement, l'ennemi a souffert 200 tués.

- 24/11/65 - Dans la matinée, une autre force ennemie de la taille d'un bataillon tombe dans une embuscade montée par le 5è Bataillon de Parachutistes et le 6è Bataillon de Parachutistes. Environ 65 combattants VC sont tués avec de nombreuses armes capturées. Ce fut le dernier engagement avec les VC dans la Pleime Campagne.

Ordres of Bataille

- Front B3

= 32è Régiment: 334è Bataillon, 635è Bataillon, 966è Bataillon

= 33è Régiment: 1er Bataillon, 2è Bataillon, 3è Bataillon

= 66è Régiment: 7è Bataillon, 8è Bataillon, 9è Bataillon

= 415è Bataillon de la Force Principale (unité locale)

= Un bataillon de mortiers de 120 mm et 82 mm

= Un bataillon de mitrailleuses anti-aériennes de 14.5mm

- 2è Corps d'Armée

= Task Force de Secours: 3è Escadron Blindée, 21è Bataillon de Rangers, 22è Bataillon de Rangers, 1/42è Bataillon d'Infanterie, 2/6 è Peloton d'Artillerie, 105è Peloton de Génie, Task Force Ingram (2/12th Cavalry Battalion, 1/19th Cavalry Battalion, Battery B/ 2/17th Artillery and unit of 8th Engineer Battalion), Task Force Alpha des Marines de Corps ARVN

= Force de Poursuite: 1st US Air Cavalry Brigade, 3rd US Air Cavalry Brigade (1/7, 2/7, 2/5 Calvary Battalion), 1è Task Force de Parachutistes ARVN (3è Bataillon, 5è Bataillon, 6è Bataillon), 2è Task Force de Parachutistes ARVN (7è Bataillon, 8è Bataillon), Battery C of 2/17th Artillery.

Statistiques: pertes en personnel et équipement

Selon Front B3

Dans son article intitulé "The Political Commissar at the First Battle Against the Americans in Central Highlands " publié dans Bao Nhan Dan le 4 juillet 2006, le Général Dang vu Hiep, Chef Politique du Front, écrit

Dans la 1ère phase de la campagne d'encerclement de l'avant-poste et de destruction de la colonne de secours, nous avons accompli une grande victoire: détruisant la 3è task force et un bataillon, une compagnie d'infanterie, détruisant et causant dommage à 89 véhicules militaires, abattant plusieurs avions.

(...)

La bataille d'Ia Dang termine avec une victoire: approximativement 4010 soldats du 1er Bataillon, 7è Régiment et une compagnie du 2è Bataillon, 45è Régiment, 3è Brigade de Cavalerie Aérienne, seulement une douzaine de survivants atteignent leur garnison.

Après la victoire de Pleime-Iadrang, à cause du fait que les troupes ont combattu immédiatement, continuellement et férocement à peine arrivées au champ de bataille après une longue marche forcée du nord, nos pertes ont été relativement élevées, chaque compagnie est réduite à moitié. En plus, les conditions mauvaises regardant la nourriture, le ravage des moustiques, causant le malaria, même la fièvre aigüe, le nombre des soldats malades surpassant de loin celui des soldats blessés dans les hôpitaux du niveau régiment, sont les causes du manquement de discipline interne, la léthargie des troupes, la détérioration des comportements, même des actes répréhensibles dans la plupart des unités.

Selon l'US 1st Air Cavalry Division

Dans son Rapport d'Après Action de cette Campagne de Pleime - qu'il préfère appeler Pleiku Campaign, le Général de Division Harry Kinnard, Commandant de l'US 1st Air Cavalry Division, procure les chiffres de pertes" suivantes:

- VC: 3.561 morts, 1.178 blessés, 157 prisonniers.

- Américains: 300 morts, 524 blessés, 4 disparus.

- Armes Confisquées: 897 individuelles, 126 collectives.

Selon le 2è Corps d'Armée

Dans l'Avant-propos du livre intitulé "Why Pleime", le Général Vinh Loc, Commandant du 2è Corps d'Armée, écrit

A travers le livre, je veux seulement souligner que pendant la bataille de Pleime, 6.000 VC ont été balayés, 3.000 armes individuelles et collectives ont été capturées et détruites, parmi lesquelles figuraient 169 mitrailleuses lourdes et 179 soldats ANV ont été faits prisonniers.

Après la libération du camp Pleime, ARVN G3/II Corps procure le rapport de pertes suivant le 27/10/1965:

Pertes amies: Airborn Ranger, 15 KIA, 20 WIA; LLBD, 1 KIA; CIDG, 21 KIA, 21 WIA, 6 MIA; USSF, 12 KIA, 8 WIA; 3rd Armored Cavalry, 7 KIA, 27 WIA, 4 MIA; 1/42 Battalion, 32 KIA, 72 WIA, 2 MIA; 21st Rangers Battalion, 35 KIA, 5 WIA; 22nd Rangers Battalion, 12 WIA.; Arty, 4 KIA, 2 WIA, 6 MIA; Combat Engineer Company, 1 WIA. Total: 111 KIA, 190 WIA, 18 MIA. Pertes VC : 211 KIA, 115 KBA (Killed by air), 6 CIA, 1 57 RR, 2 pistols, 2 81mm mortar, 12 cal .50 MG, 3 cal .30 MG, 9 BAR, 37 SMG, 22 rifles, 8 carbines, 2 M79, a B40 Anti tank weapon.

A la fin de l'Opération Than Phong 7 performée par la Brigade de Parachutistes ARVN, ARVN G3/II Corps

Période 18 au 24 Nov Than Phong 7 Résumé - 264 VC tués, 12 VC capturés. Parachutistes 21 tués, 58 blessés.

Commentaire

Le chiffre de 6.000 VC tués avancé par 2è Corps d'Armée - approximativement 2/3 de l'effectif des troupes du 32è, 33è 66è Régiments ANV que le Commandement du Front B3 a engagé dans la Campagne Pleime - devrait être exact, puisque le Commandement du 2è Corps d'Armée a basé sur l'analyse des renseignements fait le 17/11/1965 pour arriver à la conclusion que l'ennemi possède pas plus de 3 bataillons afin de décider de lancer la Brigade de Parachutistes ARVN qui comprend 5 bataillons (3è, 5è, 6è, 7è et 8è) dans la poursuite finale - après assumant la tâche faite par les unités de l' US 1st Air Cavalry - des forces survivantes dans la vallée Iadrang près de la frontière cambodgienne. En fait, pendant la semaine d'opération de poursuite Than Phong 7, du 18 au 24/11/1965, les unités de parachutistes n'ont rencontré que 2 bataillions VC, le 334è et le 635è appartenant à 32è Régiment ANV. Supposé que le chiffre soit mal calculé et que l'ennemi ait encore un nombre élevé de troupes, pour sûr les 5 bataillons de parachutistes auraient été déchiquetés en morceaux lorsqu'ils sautent dans l'antre du lion.

Le rôle joué par les bombardiers B-52

La tactique de bombardement en tapis avec des bombardiers B-52 a été introduite pour la première fois sur le champ de bataille du Sud Vietnam au massif Chu Pong dans la Campagne Pleime. Après que les deux US 1st and 3rd Air Cavalry Brigades aient refoulé les deux 32è et 33è Régiments ANV du camp Pleime à leurs cachettes arrière au massif Chu Pong et après avoir déterminé les positions des trois 32è, 33è et 66è Régiments ANV aux pieds du massif Chu Pong et le long des banques de rivière au nord et sud de la Rivière Iadrang, le Commandement de l' US 1st Air Cavalry Division fait l' US 1/7th Cavalry Battalion débarquer au ZD X-Ray en position de blocage sud de la position du 66è Régiment ANV le 14/11/1965, et exécute le bombardement en tapis par les bombardiers B-52 de l'ouest à l'est, 5 fois par jour du 15 au 16/11/1965. Le 17/11, les deux US Cavalry Battalions occupant le ZD X-Ray sont ordonnés de se replier du zone débarquement et de marcher direction nord pour permettre aux bombardiers B-52 de prendre également ZD X-Ray comme cible.

Quand racontant opération Than Phong 7, le Général Vinh Loc écrit:

Pendant cinq jours consécutifs, du 15 au 19 novembre, les bombardiers géants B52 ont effectué un total de 96 sorties. L'une après l'autre, les régions du massif Chu Pong - chacune de 20 miles carrés - subit un tremblement de terre systématique répandue de l'Ouest à l'Est. Les bunkers et tranchées VC qui jusque là ont résisté les frappes par des avions tactiques et l'artillerie commencent à être assénés par des bombes de 750 pounds. La canopée dense de la jungle cesse d'être efficace pour à la fois la dissimulation et l'abri. La "porte arrière" au Cambodge est fermée et pour échapper, le reste des VC est réduit à utiliser la vallée étroite d'Ia Drang.

Parmi le chiffre des 6.000 VC tués, 2.000 VC ont été tués par l'action des bombardiers B-52.

Les différents noms attribués à la Campagne Pleime

- Commandement du Front B3

Campagne Plâyme fut le nom initial donné à cette campagne par le Commandement du Front B3. Plus tard, les autorités militaires communistes nord-vietnamiens concoctent une autre nom, Campagne Plâyme-Iadrang, avec l'intention de cacher le fait que leurs troupes ont été prises par surprise par les unités de l' US 1st Air Cavalry Division qui sautent dans leurs arrières à vallée Iadrang et clament qu'elles attaquent les troupes ARVN à camp Pleime le 19/10/1965 pour attirer et embusquer les troupes américaines qui viennent au secours de leur allié à vallée Iadrang - à plus de 30 kilomètres du camp Pleime - le 14/11/1965!

- Commandement de l'US 1st Air Cavalry Division

Au lieu de reconnaître avec humilité son rôle secondaire de renfort au 2è Corps d'Armée et sa soumission au contrôle du 2è Corps d'Armée pendant la Campagne Pleime, le Commandement de l' US 1st Air Cavalry Division a choisi de changer le nom pour cette campagne pour devenir Campagne Pleiku ou Campagne Pleiku-Iadrang dans laquelle soit que le rôle de l'ARVN devient secondaire ou même que la bataille de Pleime était une rencontre épique entre seulement deux forces principales - Viet Cong et Américaine sans la présence d'aucune unité de combat ARVN.

- Commandement du 2è Corps d'Armée

En réalité, la Campagne Pleime était la contre-attaque du 2è Corps d'Armée qui a neutralise la Campagne Plâyme du Front B3 avec trois batailles principales: une, au camp Pleime (3è Task Force Blindée ARVN); deux, aux pieds du massif Chu Pong (US 3rd Air Cavalry Brigade); et trois, à vallée Iadrang (Brigade de Parachutistes ARVN).

Les Viet Cong et les Américains ne mettent en valeur que la bataille aux pieds du massif Chu Pong - que tous les deux appellent bataille de Iadrang (qui aurait dû être plutôt bataille de Chu Pong et réservée à la batille effectuée par la Brigade de Parachutistes ARVN) ) et soit ignorent ou minimalisent l'importance des deux batailles effectuées par les unités ARVN au camp Pleime et à vallée Iadrang.

Nguyen Van Tin
01 décembre 2009

Mis à jour le 08/03/2010

generalhieu.com