Une Leçon Doctrinale sur l’Emploi de Bombardement B-52 dans la Contre-offensive Pleime

Principle:

La frappe aérienne B-52 a requiert un objectif assez large, relativement immobile et sa location puisse être déterminée avec une précision d’au moins (XX’YY’ our 1km x 1km=1km2).

Faisabilité:

L’annihilation de trois Régiments ANV – 32è, 33è et 66è – après la libération du camp Pleime par frappe aérienne B-52 peut être réalisée, parce que le Front B3 à l’intention de regrouper toutes ses forces en préparation d’une seconde attaque contre le camp Pleime; et l’aubaine des sources de renseignement procuré par les communications ouvertes entre les Conseillers Chinois aux niveaux régiment et division, permettant de déterminer les locations et les moments où les trois régiments deviennent des cibles pour la frappe aérienne B-52.

Concept Opérationnel:

Afin de traquer (1)les mouvements des troupes ennemies jusqu’au moments ces dernières se groupent ensemble assez proches, on doit particulièrement fait attention de focaliser sur le moment où l’ennemi se rapproche (phase de rassemblement) (2) et plus proche encore (phase de mise en place) (3) et on doit prendre les mesures de faire de telle façon à prolonger le moment de mise en place (4) pour procurer une fenêtre marginale optimale à la frappe aérienne B-52; et de programmer cette dernière en conséquence.

Planning:

Le planning de la frappe aérienne B-52 est assume par une équipe de coordination comprenant le 2è Corps d’Armée (Colonel Hieu, Colonel Williams), 1st Air Cav Forward CP (Général Knowles, LTC Stoner), IFFV (Général Smith, Colonel Barrow), MACV (Général De Puy, Colonel McCord).

Exécution:

- 27 octobre: L’ opération de canalisation (1’) commence avec la 1st Air Cavalry Brigade effectuant opération All the Way opération. Les unités ennemies détectées sont brisées davantage en petites pièces et refoulées en direction ouest au complexe Chupong-Iadrang.

- Fin journée du 27 octobre, les elements de pont du 33è Régiment arrivent à la region de rassemblement avant, le village Kro (ZA080030);

- 28 octobre, le 32è Régiment est Presque tout arrive à son camp au rive nord de Ia Drang.

- 29 octobre, le 33è Régiment décide de maintenir son unité en marche vers l’ouest pour atteindre le village (YA940010), situé au pied du Massif Chu Pong.

- 3 octobre, le harcèlement constant venant de l’air et le débarquement soudain et inattendu des troupes d’infanterie à différents points partout dans la région ont causé la consternation dans les rangs ennemies. Les unités continuent à désintégrer et fragmenter en petites partis ou, en certain cas, de retardataires individuels. Plusieurs de ces derniers, laissés à se débrouiller eux-mêmes, tombent bientôt dans les mains des unités de Cavalerie. Contribuant aux problèmes du 33è est le manque de nourriture et de médicament puisque plusieurs unités ne peuvent pas atteindre les lieux de stockage d’approvisionnement à cause des attaques soudaines des troupes héliportées.

- 1 novembre, le quartier général du 33è régiment arrive au Village Anta.

- 2 novembre, le 33è Régiment maintenant reçoit les ordres de s’enfoncer davantage dans le bastion Chu Pong. Vers 0400 du 2è, le Poste de Commandement est arrivé à Colline (YA885106). Mais alors que la tête de la colonne est comparativement sauve, le corps et la queue, encore étendue à l’arrière près de Pleime, n’est pas du tout sauve.)

- 3 novembre, le 33è Régiment, pendant ce temps, est en train d’essayer de ramener sa queue blessée et battue au bastion Chu Pong. Mais il devient juste une autre journée de harcèlement constant de l’air et de terre marquée par la perte davantage d’approvisionnements médicaux et de munitions.

- 4 novembre, le 33è Régiment est ordonné de sortir de son camp à Colline 732, qu’il a atteint avec difficulté, et de rejoindre les pentes est de Chu Pong dans les alentours de YA922010 avec ses bataillons (dès que ces derniers arrivent) pour prendre possession les positions de Colline 732, jusqu’en bas à traves Village Anta (940010) au rive nord de Ia Meur (980000).

- 8 novembre, la manœuvre d’incitation commencent avec la 3rd Air Cavalry Brigade ordonnée de changer la direction opérationnelle de l’ouest à l’est.

- 8 et 9 novembre, le 33è Régiment commence à évaluer ses pertes et à compter les nez. Il y a beaucoup de disparus.

- 9 novembre, le Front B3 morde l’appât d’incitation et décide une seconde attaque contre le camp Pleime programmée pour 16 novembre.

- 10 novembre, le Front B3 ordonne les troupes des unités dans les régions de rassemblement (2’) pour réorganisation, entraînement et répétition.

- 11 novembre, les trois régiments deviennent des potentiels cibles avec le 66è center de mass (alentour YA 9104); le 32è (YA 820072), le 33è (YA 940011).

- La frappe aérienne B-52 est programmée de déclencher avant le 16 novembre, soit le 14 ou le 15, dépendant des manœuvres du Front B3.

- 12 novembre, alors que la phase de rassemblement est en cours, le 1/7th Air Cavalry Battalion est ordonné d’être prêt à entrer dans le massif Chu Pong.

- 13 novembre, les forces du Front B3 commencent à être mise en place (3’) en préparation pour aller à Pleime et pour l’attaque fixée pour le 16 novembre. Quelques parties de reconnaissance et unités de transportation ont déjà quitté les lieux de mise en place.

- 14 novembre, 1/7th Air Cavalry Battalion est inséré à LZ X-Ray en une manœuvre de distraction (4’), forçant le Front B3 de mettre à plus tard l’attaque contre Pleime et de reconcentrer son attention à une nouvelle menace et de maintenir les troupes immobiles aux régions de mise en place et ainsi devenir des cibles pour la frappe aérienne B-52 programmée pour midi 15 novembre.

- midi 14 novembre, le Front B3 donne l’attaque à 1/7th Air Cavalry Battalion avec deux bataillons. Un renforcement avec 2/7th Air Cavalry Battalion est dépêché.

- midi 15 novembre, la frappe aérienne B-52 éclate soudainement au-dessus ducentre de masse (alentour YA8702) des forces du Front B3 et continue pendant les cinq jours suivants en 96 sorties.

- 17 novembre, les cibles de la frappe aérienne B-52 inclue LZ X-Ray.

- 18 novembre, l’opération du coup de grâce commence avec la Brigade de Parachutistes effectuant opération Than Phong 7.

- 26 novembre, comme il n’y a plus de contact avec l’ennemi, la Brigade de Parachutistes quitte la région des opérations, terminant la troisième phase de la Bataille de Pleime avec 265 VC tués et 10 autres VC et 58 armes capturés.

Quartier Général du 2è Corps d’Armée, Cité de Pleiku

Colonel Nguyễn Văn Hiếu
Chef d’Etat-Major


Comme une Chasse d’une Meute de Loups

Le Colonel Hieu, dans sa chasse d’une meute de loups des forces du Front B3,

- les rassemble dans le complexe Chupong-Iadrang avec 1st Air Cav;

- les incite à se regrouper en feignant est visant ouest avec 3rd Air Cav;

- les distrait à se tenir immobiles dans la région de mise en place avec l’insertion du 1/7 Air Cav;

- retient son souffle et fait mouche avec uneballe B-52;

- et "les termine" avec le coup de grâce chirurgicale effectuée par la Brigade de Parachutistes.

Nguyen Van Tin
15 Juin 2013

generalhieu.com