Un Jeune Homme Sympa Et Un Commandant Vénérable

Pendant que j'enquiers et m'adonne au sujet du Général Hieu, un fait particulier réunissant tous les suffrages me frappe: tout le monde est d'accord de dire que Hieu était un jeune homme sympa et un commandant vénérable. Ces témoignages ont été rapportés dans différents articles de ce homepage. Ils sont maintenant recueillis et rassemblés dans cet article comme un rosaire assorti de paroles louangeuses.

Le Cadet Hieu

Hieu était celui que j'admirai le plus...Il était très sémillant et charmant. N'importe qui le rencontre pour la première fois l'aimerait immédiatement...Il a l'air d'un professeur, les instructeurs vietnamiens comme français le respectaient et l'aimaient. (Cadet Dinh van Chung).
Je loue avec sincérité Hieu de son caractère et attitude magnifiques. (Cadet Nguyen Van Men).
Il possédait un caractère d'égale humeur, loyal et plaisant. Les anciens camarades de la promotion Tran Hung Dao sans exception aiment le Général de Division Hieu... (Cadet Hoang Xuan Lam).
Nous n'étions pas proches, mais comme les autres anciens camarades de classe, nous aimons Hieu, à cause de son caractère affable et très humble, bien qu'il fût un jeune homme nanti d'un niveau d'études élevé. (Cadet Nguyen Van Toan).
Nous tous, cadets de la 3ème promotion aimions Hieu parce qu'il était très vertueux et compétent. (Cadet Do Trong Nhuan).
Je l'aimais dès notre première rencontre, parce qu'il apparaissait très humble et sociable. (Cadet Lu Mong Lan).
L'officier d'inspection était le Capitaine De Taine, commandant de la Division des cadets. Dans une inspection, la paire de brodequins de Hieu a été utilisée par le Capitaine comme l'exemple type de polissage. En réalité, une paire de bottes de n'importe quel cadet est polie complètement à la partie supérieure, mais en examinant de près la semelle, la plupart contient des traces de poussières aux alentours des clous. Mais celle de Hieu est scintillante de haut en bas!...Depuis le jour de la sortie, les nouveaux diplômés s'éparpillaient dans tous les coins du pays, j'ai retenu l'image de quelques amis remarquables dans ma mémoire, et parmi eux Hieu occupait une place bien à part. (Cadet Quan Minh Giau).

Le Lieutenant Hieu

Je demeure au cercle des célibataires de l'Etat Major Général et a comme compagnon de chambre le Lieutenant Nguyen Van Hieu. Depuis lors nous nous connaissons bien. Il était un officier affable, religieux et poli, extrêmement solidaire envers ses camarades. (Tran Ngoc Nhuan).

Le Capitaine Hieu

Après le découpage du pays en deux parties, je suis transféré au 3ème Bureau de l'Etat Major Général, responsable de la section de Recherche; pas longtemps après, Hieu y est aussi transféré en tant que Chef Adjoint. J'ai été tout content de notre réunion. La première chose que je remarque est qu'il reste le même dans son comportement et attitude d'antan. Pendant la période où nous travaillons ensemble au 3ème Bureau, je note que Hieu est très intelligent et diligent, vif et rapide dans ses décisions au sujet des affaires stratégiques. Tout le monde le tient en haute estime. (Colonel Quan Minh Giau).

Le Commandant Hieu

Le Commandant Wagner m'introduit au Chef Adjoint vietnamien des Opérations dans le secteur de ce Corps, le Commandant Nguyen Van Hieu, il est de petite taille, alerte, bien habillé dont Wagner chuchote à mon oreille comme étant "très doué." (Un Officier des Marines américains).
Il était bien aimé et respecté par ses camarades de classe. (Livret scolaire, US Command and General Staff College).
J'ai rencontré un conseiller militaire américain il y avait plusieurs années, qui avait participé au même stage que votre frère (dont je ne me rappelle plus le nom) mais me rappelle qu'il vantait comment votre frère était bon à l'école, et disait qu'il deviendrait très vite Général! (Beverly Haire).

Le Commandant Général de la 22ème Division

Plus de 20 ans se sont écoulés, en me souvenant du Général de Division Nguyen Van Hieu, je ne puis réprimer mes émotions fortes ni résister d'admirer un Général compétent et vertueux... Et je ne suis pas le seul, on pourrait dire même à ce jour, la grande majorité de l'ARVN adorent les traits aimables du Général de Division Nguyen Van Hieu... Son style de travail suscitait l'admiration et le respect des soldats de tous rangs à la 22ème Division, et tout le monde était fier de servir sous ses ordres. Envers ses subalternes, il était magnanime, intelligent, non sectarisme, incorruptible, n'acceptant d'être soudoyé par n'importe qui. Il inspire l'estime et l'admiration de la part des unités alliées pour son dévouement à la patrie et l'armée... Le Général de la Division Tigre coréenne le considérait avec égards ... (Colonel Trinh Tieu).
J'admire spécialement deux Généraux. En premier, le Général Do Cao Tri... En second, le Général Hieu parce qu'il combattait avec clairvoyance...Il va sans dire que non seulement le Général Hieu était un excellent stratège, mais également un tacticien perspicace..Impossible de mesurer entre lui et le Général Ngo Quang Truong, c'est incomparable!... (Colonel Le Khac Ly).
Je suis content d'avoir dépensé beaucoup de temps pour élaborer avec la 22ème Division de l'Armée de la République du Vietnam au sujet des tactiques d'aéroportées, puisque cette unité, sous le commandement efficace du Colonel Nguyen Van Hieu, a dû assumer la principale responsabilité dans la province de Binh Dinh pendant long temps. (...) Durant l'opération Pershing, plus de 29 opérations communes se sont conduites conjointement avec la 22ème Division d'infanterie vietnamienne. Le 40ème Régiment de cette division a joué un grand rôle dans la Bataille de Tam Quan. (Le Général de Corps John Tolson)
Mon meilleur souvenir de lui est qu'il était un homme très fier et qui était bien respecté par ses troupes. (Jason Kaatz).

Le Commandant Général de la 5ème Division

Le Général Hieu est un commandant au dessus de la moyenne... Il est jugé meilleur qu'un commandant de division américain dans l'accomplissement de sa fonction. (Colonel John G. Hayes).
Très souvent quand son hélicoptère de commandement était touché par les tirs d'ennemis, le Général Hieu avait l'habitude de plaisanter afin d'alléger la tension et la crainte chez les autres passagers. (Commandant Edgar C. Doleman).
J'ai eu comme fonction d'assurer la sécurité personnelle du Général Creighton Abrams. Je puis vous dire qu'il a le plus grand respect pour le Général Hieu et parlait toujours de vive voix de son intégrité, de son honneur et de sa vaillance. (Raymond E. D'Addario).
Quand j'ai vu sa photo dans ce homepage, je me souviens de l'avoir vu une fois au Cambodge... Mon supérieur avec qui j'étais m'a dit que si le Vietnam avait cet homme au gouvernail, nous aurions pu repousser l'ANV d'où elle venait. J'aurai aimé rencontrer une fois de plus le Général Hieu pour faire la connaissance d'un vrai chef de guerre. (Claude Stevens).
Parmi les trois Commandants de Division du 3ème Corps (la 5ème, la 18ème et la 25ème), le Général Do Cao Tri admire particulièrement le Général Hieu... Dans la vie de Hieu, deux personnes l'affectionnent le plus: le Vice Président Tran Van Huong et le Général Do Cao Tri... (Colonel Nguyen Khuyen).
Pendant la période où Hieu tenait les Commandes de la 5ème Division d'Infanterie, j'étais un député du Congrès, représentant le secteur de Binh Long... Parce qu'il était un Général très capable, compétent à la fois en stratégie et tactique, et avec sa franchise, son honnêteté, son non sectarisme, il était respecté par beaucoup, mais aussi détesté par un petit nombre de gens. (Duong Van Thuy).
J'étais contre la Vietnamisation...Je vais raconter une anecdote. J'ai visité certaines unités au front pour chercher à comprendre le bien fondé de la Vietnamisation de la guerre... Cela se passait au quartier général de la 5ème Division. J'ai discuté le problème avec le commandant, le Général Nguyen Van Hieu, le plus honnête général, et le plus capable aussi. J'ai été surpris car sa réponse m'a ouvert les yeux. Je lui ai demandé, " Qu'en pensez-vous de la Vietnamisation? " Il m'a dit, " Il est impossible de la mettre en pratique. " " Pourquoi? " " La 5ème Division couvrait une région en compagnie des deux autres divisions américaines, et maintenant avec le départ de ces deux unités amies, il ne me restait que ma seule division pour défendre la région entière. J'ai trois régiments pour la cadrer et je dois détacher l'un d'entre eux à l'emplacement de cette division manquante. Comment puis-je faire face à l'ennemi dans cette condition? Je suis devenu plus faible. " Il a l'air déçu. J'ai été surpris; il était un homme paisible, poli, et faisait de son mieux. Mais il avait maintenu que c'était impossible. " Comment puis je couvrir trois fois plus de territoire avec moins de troupes? " Ainsi la Vietnamisation de la guerre signifie que nous sommes devenus plus vulnérables. (Général Tran Van Don)

Le Commandant Adjoint du 3ème Corps

Je prends plaisir à converser longuement avec le Général Hieu. Il n'était pas comme les autres Généraux. Il a l'air plutôt d'un intellectuel que celui d'un soldat." (Colonel Phan Huy Luong).
Il était vraiment un Général compétent et en particulier incorruptible. L'image d'un Général jeune, beau mais simplement habillé, calme, affable et sans prétention demeure vive dans ma mémoire... Pendant toutes ces années où j'ai servi dans la Sécurité Militaire, j'ai lu beaucoup de rapports au sujet des méfaits, corruptions et abus de pouvoir des officiers supérieurs et généraux, mais je n'ai jamais trouvé un seul rapport qui parlait du mal du Général Hieu. (Colonel Nguyen Khuyen).
Nous, de la promotion Tran Hung Dao, sommes très fier d'avoir un ami aussi loyal et aussi fier que le Général de Division Nguyen Van Hieu. (Le Général de Corps Hoang Xuan Lam).
Ce n'est qu'en novembre 1974, quand je suis nommé aux commandes du 3ème Corps que je rencontre de nouveau Hieu, qui à l'époque occupe le poste de Commandant Adjoint/Opérations. Nous collaborons très amicalement et efficacement. Il a pu conserver son affabilité et son humilité d'antan...La situation militaire était très sérieuse à cette époque-là... Le Général de Division Hieu dénotait toujours une compétence de niveau supérieur et remplissait toujours ses devoirs admirablement. (Le Général de Corps Nguyen Van Toan).
Si l'ARVN a plus de Généraux de la stature du Général Hieu, le Vietnam n'aurait pas été perdu. (Le Général Tran Van Don).
Dans l'ARVN, seul le Général Hieu avait la capacité et le charisme de commander au niveau de Corps d'armée; les autres n'étaient bons qu'à l'échelon inférieur. (Un Général américain).
Le Vice Président et Monsieur Van aimaient chèrement le Général Hieu... Lorsqu’ils ont reçu la nouvelle de sa mort, les deux se sont allés sur place pour montrer leurs respects avant que le corps soit transmis au directeur des pompes funèbres. (Le Général de Brigade Ly Ba Hy).
Quelques années auparavant, Colonel Trinh Tieu, a évoqué le Général de Division Nguyen Van Hieu, avec un amour et un respect absolus envers un Commandant qui était vaillant, honnête et le plus vénérable. (Le Général de Corps Lu Lan).
Le Général Hieu était en fait un leader visionnaire et charismatique de la République du Vietnam que le Vietnam a manqué pendant plus d’un siècle; cependant, l’occasion s’était présentée trop tard pour lui permettre de déployer ses talents. En 1972, il m’a démontré son patriotisme anti-communiste et partage avec moi ses prédictions concernant la nouvelle politique adoptée par les Etats Unis après la visite de la Chine Rouge par Nixon. Pendant tout juste une heure dépensée au déjeuner avec lui au Club d’Officiers An Dong en avril 1974, je le connais comme étant un stratégiste international hors pair, en outré de ses talents intellectuel et militaire. Il comprend parfaitement le danger de la perte du pays après l’Accord de Paris, le mouvement anti-guerre aux Etats Unis, le scandale Watergate du Président Nixon et la loi limitant le pouvoir de déclarer la guerre imposée sur le Président américain. Néanmoins, il demeure ferme avec la politique de “Boire Jusqu’aux Dernières Gouttes d’Eau”, “Achever le Boulot En Dépit de l’Abandon des Alliés”, “Lutter Bec et Ongles Contre l’Ennemi”… Il possède en mains un plan pour une “Guerre Tactique de Délai” avec une ligne d’action diplomatique dans l’arène internationale; cependant, “L’Homme Propose et Dieu Dispose”, et les conditions ne lui ont pas permis de sauver le coup d’échec contre la République du Vietnam. Lorsque je l’accompagne au parking, je realize qu’une nouvelle mission qui n’est pas en ligne avec la TO&E est en train de m’attendre quand le Général Hieu me révèle la lettre que le Président Nixon a envoyé au Président Thieu dans laquelle il promet à Thieu que les Etats Unis interviendraient dans la Guerre du Vietnam si les VC transgressent sérieusement l’accord. Je salue respectueusement le leader visionnaire et charismatique, un guerrier “Samurai” du 20 siècle. (Tran Van Thuong)


Nguyen Van Tin
01 avril 2000.

Mis à jour le 21.07.2006
Révisé le 06.09.2003
Révisé le 06.09.2003

generalhieu.com