L'Opinion du Général Hieu du Front de Bataille Duc Hue

Richard Peters, Consul Général américain de Bien Hoa, envoie le télégramme suivant à l'Ambassade américaine de Saigon.

01 avril 1974

R 010620Z avril 74

Sujet: Action Militaire à Duc Hue et Autre Part dans la RM3

1. Une compagnie de Rangers à Duc Hue bien soutenue par l'aviation repousse une attaque déterminée de la taille d'un bataillon par la 5è Division ANV le 27 et le 28 mars, par la suite comptant au moins 96 communistes tués contre seulement 29 soldats amis tués, 27 blessés et 6 disparus. Les pertes amies sont augmentées par un supplément de 19 dépendants tués et deux blessés dans la région logeant des dépendants près du camp des Rangers. Il y a indications qu’avec cette action les communistes ont ouvert une nouvelle région d'opérations à long terme basées dans la région de Bec de Perroquets du Cambodge.

2. Le Commandant Adjoint du 3è Corps d'Armée, le Général de Division Hieu discute l'affrontement Duc Hue et l'action militaire de niveau élevé d'autre part dans la RM3 lorsque nous nous rencontrons à midi aujourd'hui. Ce rapport est également basé sur l'information obtenue par notre OLR/OAD de la 25è Division, 2è Bureau le 29 mars.

3. L'action à Duc Hue commence à 0330 heures le 27 mars lorsque la ANV attaque le camp de Rangers environ 5 miles de la frontière cambodgienne après un barrage fort d'artillerie et de mortiers. Des sapeurs pénètrent le périmètre du camp lorsque l'action terrestre commence et dominent la scène pendant plusieurs heures avant que les Rangers rétablissent le contrôle. Seulement une des trois compagnies de Rangers est dans le camp à ce moment là. Les deux autres retournent des patrouilles à longue portée après que les communistes se replient le 28 mars. Des documents capturés identifient la force attaquante comme un bataillon du E-6è Régiment, 5è Division ANV. Selon le Général de Division Hieu, un autre bataillon de la 5è Division (pas encore identifié) déploie initialement le long de la route d'accès unique du Nord, vraisemblablement pour embusquer les unités de secours ARVN. Ce bataillon aussi bien que quelques chars amphibies aperçus près de la frontière cambodgienne se replient lorsque les forces ANV échouent d'envahir le camp de Rangers.

4. Le Commandant du 46è Régiment ARVN (25è Division) est malheureusement perdu lorsqu'une roquette de 107 mm fait mouche sur son bunker en bivouaque Nord du camp de Rangers le long de la route d'accès à 0400 heures le mars 29. Des éléments de la 25è sous son commandement se sont allés à la région de Duc Hue pour renforcer mais n'ont pas été engagés dans l'action à travers le 28 mars.

5. L'action aérienne y compris en particulier les A-1's et AC-119's apparemment jouent un rôle important non seulement contre le personnel ennemi mais aussi dans l'élimination de plusieurs positions de canons sans recul de 75 mm. Un trait intéressant de l'action aérienne est l'évasion de quatre SA-7 fusées par un AC-119. Apercevant les fusées approchant tandis qu'il est à 9.500 feet, le pilote tourne brusquement et simultanément lâche des balises lumineuses à haut degré d'intensité qui attirent deux des fusées SA-7. Les deux autres contournent l'AC-119 et explosent à 10.000 feet.

6. D'autres rapports enregistrent la perte d'une cuve d'hydrocarbure d'une attaque ANV sur le camp de Cu Chi le 27 mars et un bombardement lourde d'artillerie (200 obus) sur l'avant-poste de Trung Lap Nord Est de Trang Bang la nuit du 28 mars. Le Général de Division Hieu pense que cette escalade brusque d'activité ANV dans la partie Nord de Hau Nghia est directement liée à l'attaque de Duc Hue, avec l'intention de détourner les forces GVN de secourir la garnison de Duc Hue. Cependant, il ne voit aucune relation entre cette activité dans Hau Nghia et l'escalade brusque des incidents dans la Province de Phuoc Tuy (13 le 28 mars seulement). Il croit également que l'attaque de Duc Hue maintenant explique l'établissement d'un avant-poste de commande de la 5è Division ANV à Cu Phi dans le Bec de Perroquets du Cambodge et il anticipe davantage action de la part de la 5è soit dans la région de Duc Hue ou dans Tay Ninh. (Les données de l'ordre de Bataille récentes montrent que le 174è et 275è Régiments de la 5è Division ANV doivent être encore dans Tay Ninh.) La présence manifeste de la capacité antiaérienne ANV dans l'action à Duc Hue indique la préparation soigneuse d'une attaque qui est prévu d'attirer la réaction de la AFVN. Le Général de Division Hieu dit que la RM3 est maintenant aussi mis en garde à la possibilité que la 9è Division ANV pourrait sortir de sa position dans la partie Nord Ouest de la Province de Binh Duong et pousser dans la direction Sud le long du corridor de la rivière de Saigon pour mettre pression dans la région sur les forces ARVN. Selon le 2è Bureau de la 25è Division, des documents capturés dans l'action de Duc Hue montrent que le E-6è Régiment maintenant a mission (A) de sécuriser la région Ouest de la rivière Vam Co Dong dans le District Duc Hue de Hau Nghia et adjacent du District Hieu Thieu de Tay Ninh, et (B) d'escorter les unités d'approvisionnements de la frontière cambodgienne (probablement région du Bec de Perroquets) aux régions d'arrière ANV/VC, au bois Ho Bo et Boi Loi.

7. Commentaire: Avec des indications d'une échelle augmentée des actions initiales ANV/VC dans le terme proche, avec la possibilité d'un pression accrue ANV/VC dans la région Hau Nghia/Tay Ninh, le corridor de la rivière de Saigon, et la Province de Phuoc Tuy vers l'Est, et avec des signes des efforts de sabotage plus grands des sapeurs communistes dans le future proche, la perspective s'avère intéressante pour avril dans la RM3.

Peters

Document déclassifié par l'US Department of State le 30 juin 2005

Nguyen Van Tin
03 septembre 2009

Duc Hue Battlefront

generalhieu.com