Colonel David H. Hackworth, auteur de About Face, Vietnam Primer, et Steel My Soldiers' Hearts, écrit:

"Hayes était un grand officier...et avait quatres attributs qui lui faisaient un parfait officier commandant pour cette guerre particulière, sans mentionner à mon avis. Premièrement, il possédait une grande entente pour coup dur, ayant combattu en Corée pendant trois ans en tant que chef d'un peloton de reconnaissance et un commandant d'une companie et a été blessé quatre fois. Deuxièmement, il a déjà dépensé environ quatre années au Vietna, ainsi il avait une compréhension fondamentale des Viets et de la guerre elle-même. Troisièsement, ayant été sorti de l'école d'officiers de blindé, son orientation tactique des tous premiers jours de sa carrière était action de choc et flexibilité, ce que je préconisait et en quoi consistait la guérilla. Et finalement, en plus d'avoir formé et entraîné la première bataillon de Rangers de l'Arméee Vietnamienne en 1962, Hayes avait amplement l'expérience de guérilla en Sudest Asie, avec les équipes de Forces Spéciales Apache et Project Delta... John était un soldat tranquille, prudent, méthodique et introverti, tout comme l'ennemi guerilla que nous avions le devoir de combattre, et avait en plus une compréhension aigu de la mentalité orientale... Bien qu'il ait été promu au rang de Colonel en 1968, lorsqu'il refusait de s'inscrire au War College deux fois à la suite, le chef de la Division des Colonels lui avait dit qu'il avait atteint la fin de carrière militaire. Apparemment, les officiers généraux n'étaient pas sympa au gens qui considérait l'engagement dans une position de combat au Vietnam plus important que d'aller au War College." (About Face, Simon & Schuster 1990, 681-82)

Quand Hackworth était Commandant du 4/39è Bataillon US, il avait Colonel John Hayes comme son Commandant de la 1è Brigade/9è Division US, en mars 1969. Colonel Hayes deviendrait par la suite Chef Conseiller du Général Hieu à la 5è Division d'Infanterie ARVN.

generalhieu.com