The New York Times Rapporte l’Opération Do Xa

The New York Times publie les titres suivants à propos de l’Opération Do Xa:

- Le 28 avril 1964 - Une Grande Force Vietnamienne Frappe les Guerrillas.
- Le 29 avril 1964 - Un Dépôt Viet Cong Saisi.
- Le 18 mai 1964 – Saïgon Débarque une Force d’Attaque – Les VC en Difficulté dans Même leur Bastion.
- Le 22 mai 1964 – Les Rouges Mis en Recule.

Une Grande Force Vietnamienne Frappe les Guerrillas
par United Press International

QUANG NGAI, Sud Vietnam, le 28 avril – Plus de 5.000 soldats sud vietnamiens, transportés par des helicoptères américains, se battent pour frayer leur chemin dans deux bastions des guerrillas communistes dans les hautx plateaux rugueux, déclarent les autorités militaires aujourd’hui.

Les pertes du gouvernement sont rapportées comme étant légères, bien que 18 des 20 hélicoptères américains sont touchés par le tir du sol communiste et un avion de combat-bombardier AD-6 est abattu. Deux américains sont blessés, un gravement.

Les bastions Viet Cong sont Do Xa et Mang Xin, qui sont sous le contrôle communiste depuis la guerre d’Inchochine contre la France après la 2è Guerre Mondiale. Les troupes gouvernementaux pénètrent dans la région pour la première fois l’année dernière mais n’ont pas pu dénicher la résistance Viet Cong.

Le Général de Division Do Cao Tri, commandant du 2è Corps d’Armée, dit que la bataille a commence hier quand vague après vague de troupes déferle dans la region et se déploie en recherche des guerrillas. L’opération devrait durer environ deux semaines, il ajoute.

Les Guerrillas N’Ouvrent pas le Feu

Les sources du gouvernement disent que les guerrillas n’ouvrent pas le feu quand la première vague des troupes débarque. Mais des mitrailleuses lourds et des fusils commencent à tirer quand la deuxième vague commence à débarquer les troupes dans la région Mang Xin.

Les vietnamiens disent que deux soldats gouvernementaux ont été tués et cinq blesses. Dans la région Do Xa, considérée être le quartier général de l’entier effort Viet Cong dans les hauts plateaux, trois soldats gouvernementaux sont blessés.

Un co-pilote d’un hélicoptère américain est blessé à la jambe gauche et épaule. Il est transporté à un hôpital.

L’autre américain blessé est un membre d’équipage d’un hélicoptère de la Marine Corps américain. Sa blessure n’est pas grave et il retourne à son poste après le soin.

Les sources américaines disent que trois des quatre hélicoptères abattus ont été récupérés. Le quatrième, qui a été abattu dans la zone de débarquement, est démantelé et serait récupéré.

L’avion de combat-bombardier AD-6 est abattu par le feu de mitrailleuses comme plonge pour attaquer les mitrailleuses et mortiers ennemis. Le pilote, sans être blessé, est sauvé.

Les porte-parole vietnamiens et américains rapportent deux batailles majeures avec les guerrillas communistes dans lesquelles 19 soldats gouvernementaux sont tués et 34 blessés et 2 disparus. Les pertes Viet Cong ne sont pas rapportées.

Un Dépôt Viet Cong Saisi

SAIGON, le 29 avril (UPI) – Aujourd’hui les rangers vietnamiens envahissent un dépôt militaire Viet Cong majeur dans la bastion montagneuse de Do Xa, et capturent des quantités d’armes, munitions et explosives.

Un porte-parole militaire américain dit que les défenseurs guerrillas ont fui sans une lutte devan l’unité des rangers.

Le porte-parole rapporte que les rangers ont saisi 145 fusilles et carabines; 9 mitraillettes, 10 pistolets, 1.000 détonateurs lourds et un mortier français.

Dans un autre développement, un sergent de l’armée américaine est blessé par un morceau métallique dans ses deux jambes hier.


Saïgon Débarque une Force d’Attaque
Les VC en Difficulté dans Même leur Bastion

SAIGON, Sud Vietnam, le 18 mai (UPI) – Le Gouvernement a transporté par voie aérienne un bataillon de renfort dans la bastion communiste de Do Xa dans le Centre Vietnam, parmi des rapports persistents que une large force gouvernementale y a été piégée par les Viet Cong.

Les sources militaries américaines disent que le bataillon – 400 à 500 hommes – est transporté par hélicoptères le jeudi à une région impénétrable. Les communistes ont tenu Do Xa depuis la fin de la 2è Guerre Mondiale et l’ont transformé en un quartier général majeur.

Les sources militaires américaines disent que chaque hélicoptère utilisé dans le transport aérien est touché par le feu du sol communiste. Elles rapportent que le zone de débarquement préalablement utilisé a été capturé par les Viet Cong, et que le dernier débarquement a dû employer une clairière inférieure à 500 yards plus loin.

Les sources nient qu’une force gouvernementale a été piégée, mais il y a plusieurs rapports au contraire.

L’Attaque Commence le Mois Dernier

Do Xa est situé dans les montagnes couvertes de forêts du Centre Vietnam, 320 miles au nord est de Saïgon. Le Gouvernement commence une opération avec six bataillons (é.400 à 3.000 hommes) contre le camp de guerrilla le 27 avril avec des frappes sur trois camps ennemis connus.

Les sources militaires vietnamiennes disent qu’un force gouvernementale d’environ deux bataillons (800 à 1.000 hommes) est piétée dans une vallée étroite, et a été incapable d’en sortir après une lutte d’une semaine. La vallée est entourée par des montagnes tenues par les Viet Cong.

Le feu du sol des guerrillas dans la région a abattu quatre hélicoptères et un avion de combat-bombardier pendant le débarquement du 27 avril. Les pilotes américains complaignent de nouveau du feu intense des guerrillas le jeudi.

Appel de Bombardement Refusé

Les sources dissent que les pilotes ont appelé à maintes reprises des frappes aériennes de napalm sur les positions de guerrillas, mais le quartier general local a refuse la demande. Le Gouvernement est réticent à employé les bombes flambantes pour raisons politiques. Il y a plusieurs incidents où les villageois innocents sont brûlés, résultant un tollé public.

Les Rouges Mis en Recule

Do Xa, Sud Vietnam, le 22 mai (UPI) – Les troupes gouvernementales attaquant en force dans les hauts plateaux du Centre Vietnam, ont envahi le quartier général d’un général communiste le plus haut et repoussent ses plans d’attaque d’au moins six mois, les commandants sud vietnamiens rapportent aujourd’hui.

Mais l’insaissisable Général Don, commandant des guerrillas communistes dans les montagnes couvertes de forêts, 320 miles au nord est de Saïgon, échappe avec le gros de ses forces, les commandants rapportent. Une secrète «Phase 2» de l’opération Do Xa du Gouvernement est rapportée en court.

L’opération à quatre phases, engageant environ 5.000 soldats de la force régulière vietnamienne dans une région de 500 miles carrés, débute le 27 avril. Les troupes sont transportées au champ de bataille par hélicoptères américains dans une opération coûteuse.

La lutte amère au commencement de l’opération et l’avance piétinante de l’une des unités principales sont les causes des rapports répandus à Saïgon qu’une task force a été piégée et encerclée. Mais une compagnie attachée à cette force sort des collines aujourd’hui et dit que les unités qu’elle laisse derrière sont assaillies seulement par des mines et tireurs isolés.

Les pertes gouvernementales sont affichées comme 26 tués et 103 blessés. Presque la moitié des tués sont des victimes du tir des forces amies dans la confusion du premier jour de l’opération.

Dans un briefing au poste de commande à Do Xa, les commandants vietnamiens affichent les pertes connues ennemis comme 21 tués, six blessés et sept capturés. Ils disent qu’un guerrilla second lieutenant se rend plutôt de dire à ses commandants qu’il a perdu une des mitrailleuses de 50 mm rares de son unité.

L’opération gouvernementale est un effort visant à détruire le poste de commande du Général Don et le 5è Quartier Général Interzone d’un seul coup.

Nguyen Van Tin
28 mai 2006

generalhieu.com