Eulogie Du Colonel Roy E. Couch
Par
Le Général de Division Nguyen Van Hieu, Commandant de la 5e Division
Thu Dau Mot, 10 février 1970

Mesdames et Messieurs, Colonel Hayes, et membres de la 70e équipe conseillère:

Nous nous assemblons ici aujourd'hui pour rendre notre dernier hommage au Colonel Roy E. Couch. Il est difficile de croire que Colonel Couch n'est plus parmi nous, parmi notre organisation, parmi notre division.

Quand la nouvelle de l'accident fatal atteignit le quartier général de la division cet après-midi du 7 février, çà aurait dû être un coup de choc à tous les membres de l'équipe conseillère. J'ai été moi-même dans un état de choc, car j'étais à quelque pas devant lui quand l'accident s'est survenu.

Je connais Colonel Couch août 1969 quand j'arrive ici pour prendre le commandement de la 5e division d'infanterie. A l'époque il est assigné comme chef conseiller du 9e régiment et peu de temps après, je le connais très bien quand il est assigné comme sous-chef conseiller de la division. A vous tous qui avez travaillé de près avec Colonel Couch, et je pense que vous tous êtes d'accord qu'il a été un vrai soldat de haute qualité, dévoué envers son devoir, tranquille mais efficace, s'entendant toujours bien avec tout le monde.

Quant à moi, comme il arrive que nous nous connaissions vraiment par la suite des contacts journaliers au quartier général de la division, il a été non seulement un soldat courageux, mais il a été également un ami intime.

Je voudrais, au nom de tous les officiers et hommes de la 5e division d'infanterie, exprimer nos profonds sentiments de chagrin et de sympathie pour la perte d'un bon officier, un bon homme, et un vrai ami.

Le Général Tri, Commandant du IIIe Corps m'a demandé de vous transmettre sa sympathie et ses condoléances.

Et de nouveau, je voudrais exprimer à vous Colonel Hayes et à tous les membres de la 70e équipe conseillère ma profonde sympathie et je voudrais vous demander de transmettre ma profonde sympathie et condoléance personnelles à Madame Couch et la famille.

(Courtésie de Madame Couch)

generalhieu.com