Le troublant suicide
du Commandant Adjoint
de la région de Saigon

Spécial à The New York Times

SAIGON, Sud Vietnam, mercredi 9 avril - Le commandant adjoint Sud-vietnamien de la région militaire de Saigon est mort la nuit dernière d'une blessure causée par lui-même, rapportent les autorités aujourd'hui.

Selon le porte-parole du Gouvernement, Le Lieutenant Colonel Le Trung Hien, l'officier décédé, le Général de Division Nguyen Van Hieu, a eu une discussion sur la situation militaire avec un groupe d'officiers d'état major dans son bureau, et à cette occasion leur a montré un pistolet automatique de marque Allemande Walther P-38 qu'il avait réparé.

Quand les officiers l'ont quitté pour le dîner, on a entendu un coup de feu, et le général a été trouvé mort, dit le porte-parole. Ce dernier ajoute que la cause de sa mort est plutôt accidentelle qu'intentionnelle.

Le Général Hieu était le commandant de la 5ème Division d'Infanterie en 1970 et 1971, et plus tard était devenu le chef du comité national d'anticorruption. Dans sa dernière fonction, il était le commandant en second de la 3ème Région Militaire, commandée par le Général de Corps d'armée Nguyen Van Toan.

Il a été rapporté par différentes sources qu'il y avait eu une mésentente importante entre le Général Hieu et son chef direct.

Révisé le 18.11.2003

generalhieu.com