(L'auteur du rapport de 50 pages et l'un des individus incorruptibles et audacieux rares mentionnés dans le télégramme était le Général Hieu.Tin Nguyen)

Télégramme de l'Ambassadeur Ellsworth Bunker Concernant la Corruption au Sud Vietnam,
Le 19 Juillet 1972

De l'Ambassade Américaine de Saigon
Au Secrétaire de L'Etat, Washington, D.C. 0756
Info CINCPAC

1. Pendant la visite au Vice Président Huong avec White House hier, j'ai eu l'occasion de discuter longuement ses efforts d'anticorruption.

2. Le Vice Président dit qu'il continue à croire que le problème de la corruption est l'imperfection principale du Sud Vietnam aujourd'hui. Au cours de la conversation récente avec le Président Thieu, le Vice Président dit qu'il a indiqué que la raison la Chine a été tombée aux mains des Communistes était la corruption effrénée qui avait caractérisée le régime de Chiang Kai-Shek. Il croit qu'à moins des mesures dramatiques et urgentes soient mise en effet au Sud Vietnam, ce dernier pourrait bien souffrir le même sort.

3. Le Vice Président était clairement content avec l'enquête qui est en cours sur le scandale concernant le Fonds d'Aides Mutuels et d'Epargne des Soldats (FAMES). En répondant à une question regardant les actions qui seront prises contre les officiers coupables, le Vice Président dit qu'il va soumettre au Président Thieu une analyse de 50 pages dans les quelques jours prochains dans laquelle il recommande les actions légales et disciplinaires qui seront prises contre les personnes impliquées dans le scandale de FAMES.

4. Le Vice Président réitère la difficulté de la tâche qui lui a été confiée. Bien qu'il obtienne une certaine aide financière des fonds secrets du Président Thieu, il est grandement handicapé par le manque de personnel et de fonds. Il précise qu'il est difficile de trouver des officiers incorruptibles et audacieux pour travailler dans ce domaine et que le fait que les magistrats se laissent soudoyer facilement rend très difficile d'obtenir des convictions.

5. J'attire l'attention du Vice Président sur le fait que le soutien américain du "régime corrompu de Thieu" serait un problème de campagne et qu'il est dans l'intérêt du GVN de prendre des mesures vigoureuses contre la corruption promptement. J'ai également exprimé l'opinion qu'au fur et à mesure que l'intensité de l'attaque de l'ennemi diminue il serait souhaitable pour le GVN de lancer une campagne agressive dans ce domaine. Le Vice Président est d'accord qu'une campagne intense serait désirable mais précise qu'à l'heure actuelle le Président Thieu doit utiliser des officiers compétents et courageux même s'ils ne sont pas entièrement propres. Quand la situation militaire le permettra, ces officiers seraient remplacés. Dans ce contexte, le Vice Président dit que c'était en partie grâce à ses efforts que les Généraux Lam et Dzu ont été remplacés. Il a également attiré l'attention de l'enlèvement récent du Chef de Province de Vinh Long pour cause de corruption.

6. Le Vice Président semble être en bonne santé, mais je suis de l'avis qu'il ne pourra faire davantage dans ce domaine que ce qu'il a pu faire dans le passé, à cause du manque de personnel et de fonds, à moins que ces conditions soient remédiées. Ceci ne sera possible qu'avec le soutien vigoureux de la part du Président Thieu.

7. J'ai eu l'occasion de parler de nouveau de ce sujet avec Thieu en le rencontrant aujourd'hui et de l'impressionner sur le besoin de fournir un soutien adéquate au Vice Président. J'ai dit qu'il est évident que vaincre l'ennemi a la première priorité et qu'il est impératif pour lui d'utiliser des officiers courageux et compétents même si certains d'entre eux ont la réputation d'être corrompus. Par exemple la nomination du Général Toan comme Commandant du 2ème Corps et Colonel Tho, Chef de province de Binh Dinh, au lieu du Colonel Chuc, qui a été bien respecté par les soldats et admiré par les citoyens honnêtes de la province. Il n'y aucun doute que le Général Toan et Colonel Tho soient des commandants capables, agressifs, et efficaces et qu'il est nécessaire que leurs capacités soient utilisées. Cependant, quand la situation militaire le permettra, les officiers qui sont connus étant corrompus devraient être remplacés. Il est évident que les commandants qui sont non seulement compétents et efficaces, mais également connus pour leur intégrité et honnêteté commandent le plus de loyauté et de respect de la part de leurs troupes et par conséquent sont les plus efficaces. Hommes comme le Général Truong - et il y a plusieurs comme lui dans les Forces Armées Vietnamiennes. Mais ce n'est pas seulement dans le milieu militaire, mais ailleurs aussi que le problème de corruption a besoin d'être attaqué d'une manière énergétique et directe. Avec la concurrence politique en perspective, il est impératif que ceci doive être fait sans tarder.

8. Thieu est d'accord que le problème est important et qu'il a l'intention de continuer à soutenir les actions du Vice Président. Une fois la situation militaire est sous contrôle, le problème de la corruption serait abordé plus largement.

Bunker

(La copie originale de ce télégramme est conservée à Gerald R. Ford Library)

generalhieu.com