Opération Toan Thang 8/B/5

1. Généralité.

a. Contexte: La 5ème Division a été notifiée par le quartier général du 3ème Corps le 14 octobre 1970, de préparer des opérations de combat limitées dans la région Snoul du Cambodge, dans le but de détruire les forces et les installations de l'ennemi et d'obtenir de l'information sur l'ennemi. L'Opération Toan Thang 8/B/5 a été conduite du 23 Octobre au 10 novembre 1970.

b. Ennemi: (1) 5ème Division de l'ANV: 174ème Régiment, 275ème Régiment, Z27ème Bataillon de Recon; (2) 86ème Groupe de Service Arrière, C11 (Médicale); (3) C1/K2 Force de Guérilleros (nord ouest de Snoul; (4) Force de Guérilleros, Marché de la Cité de Snoul; (5) Force de Guérilleros, K'bai Trach, sud ouest de Snoul.

2. Mission. Détruire les forces ennemies, les installations ennemies, et obtenir information sur l'ennemi aux alentours de Snoul.

3. Planification.

a. Le Commandant Général de la 5ème Division, le Général de Division Hieu avec son 3ème Bureau, est en charge de la planification des détails de toute l'opération.
b. La Composition des forces opérationnelles est formée par 3 Forces de Frappe: FF1 (commandée par le Commandant du 1er Régiment de Cavalerie Blindée), FF9 (commandée par le Commandant du 9ème Régiment) et FF333 (commandée par le Commandant du 3ème Groupe de Rangers). FF333 est confiée la protection et la sécurité de la route principale de ravitaillement. Le Plan d'Opération de la Division a été approuvé par le 3ème Corps le 21 octobre 1970. La réunion de coordination finale a eu lieu le 22 octobre 1970, présidée par le Commandant Général de la 5ème Division à Lai Khe, et étaient présents tous les commandants impliqués.

4. Exécution: L'Opération Toan Thang 8/B/5 est composée de 3 phases. Phase I: avance de contact et contact aux alentours de Snoul. Phase II: avance vers le nord de Snoul. Phase III est la phase de repli.

a. Phase I (23/10-4/11/70).

(1) Le 23 Octobre (J-2) à 8h, les éléments des Forces de Frappe commencent leurs mouvements initiaux pour se rassembler aux zones arrières entre An Loc et Loc Ninh le long de la route nationale QL13. Le 24 Octobre (J-1), toutes les Forces de Frappe avancent vers leurs zones de rassemblement juste au sud de la frontière du Cambodge. FF1 est située le long de QL13, 5 kms nord ouest de Loc Ninh, le reste des deux Forces de Frappe se rassemblent à 7-10 kms nord ouest de Loc Ninh. En même temps, l'avant poste de commande de la 5ème Division s'installe au camp du 74ème Bataillon de Rangers à Loc Ninh.

(2) L'avance de contact commence le 25 Octobre (Jour J) avec les trois Forces de Frappe traversant la frontière du Cambodge entre 06h30-11h05. FF1, la Force de Frappe de pont, rencontre des mines ennemies implantées sur QL13. À 09h35, à 3 kms nord ouest de la frontière, le 2/9ème Bataillon fait le contact initial avec l'ennemi en recevant les tirs de flanc d'un peloton ennemi. Le contact est brisé à 10h avec l'ennemi se retirant vers l'est. Chaque Force de Frappe a plusieurs objectifs assignés des camps ennemis soupçonnés. Chaque objectif est conquis aussitôt que possible, rapidement nettoyé, et la Force de Frappe avance vers l'objectif suivant. À 16h45, à 10 kms sud de Snoul, le 4/9ème Bataillon fait contact avec une compagnie ennemie. L'artillerie de l'ARVN tire en support du contact. L'ennemi se retire à 17h10 vers le nord ouest. Le 4/9ème Bataillon souffre un blessé tandis que l'ennemi souffre 3 tués et 3 armes individuelles confisquées.

(3) Pendant J+1 (le 26 Octobre) FF1, rencontrant seulement des mines ennemies, avance vers le nord ouest le long du QL13 avec les éléments de pont occupant Snoul à 14h30. FF9 est assignée comme la force de sécurité principale pour QL13 de la frontière à 5 kms sud de Snoul. QL13 demeure la Route de Ravitaillement Principale pendant toute l'opération. À 14h20, le 2/9ème Peloton de Recon fait contact avec un peleton ennemi. Le contact est brisé à 14h25 avec l'ennemi se retirant vers l'est. L'unité a tué un ennemi et a capturé une arme individuelle, sans aucune perte. Les documents capturés sur les corps ennemis identifient le Z27ème Bataillon de Recon, 5ème Division de l'ANV. À 15h23, le 1/7ème Bataillon subit un tué par un tireur de précision ennemi dans Snoul. Le support aérien tactique n'a pas été possible au début de Phase I à cause du mauvais temps. Les blessés ont dû être evacués par des véhicules.

(4) Le 27 Octobre, FF1 conduit des opérations de recherche à l'est de Snoul, tandis que FF333 conduit des opérations au sud ouest de la ville. À 17h, à 5 kms sud est de Snoul, le 4/9ème Bataillon (-) fait contact avec une compagnie ennemie. Le Commandant de la FF9 renforce avec les éléments du 1/9ème Bataillon du quartier général et la 2ème Compagnie de ce bataillon. Le Commandant Général de la 5ème Division donne l'ordre au commandant de la FF1 d'engager le 1/1er RCB dans la région. La FF333 a un Bataillon de Rangers et un élément du 18ème RCB en alerte, mais ils ne sont pas impliqués. A/53 Artillerie soutient le contact avec des tirs d'artillerie. L'ennemi se désengage à 18h, et s'enfuit vers l'est. Le 4/9ème Bataillon souffre sept tués et neuf blessés tandis que l'ennemi souffre deux tués et une arme individuelle capturée.

(5) La période du 28-29 Octobre est caractérisée par de combats lourds dans la région de la FF1, à 33-4 kms est de Snoul dans la plantation de caoutchouc. À 8h, le 2/1er RCB et les éléments du 1/7ème Battalion font contact avec une compagnie ennemie. Ils sont supportés par l'artillerie et de bombardements aériens de l'ARVN. Le contact dure jusqu'à 13h, à ce moment-là l'ennemi se désengage et se retire vers le nord est. Quand le contact termine l'ennemi a souffert onze tués, tandis que le côté ami a subi en tout seize blessés. En plus, deux mitrailleuses CHICOM, une arme individuelle, un assortiment de munitions, et de documents ont été capturés. À 12h40, à 4 kms nord est de Snoul, le 1/1er RCB et les éléments du 1/7ème Bataillon font contact avec une force ennemie dont l'ampleur est inconnue. L'artillerie de l'ARVN soutient le contact. Le contact termine à 13h15 avec trois soldats amis blessés et douze ennemis tués. À 1h30, contact avec une compagnie dans des bunkers. L'artillerie de l'ARVN soutient le contact avec des bombardements aériens d'AFVN à 18h et 18h10. Le contact termine à 18h15 avec le côté ami ayant trois tués, seize blessés tandis que l'ennemi ayant vingt-et-un tués, un capturé, une mitrailleuse CHICOM, un lance-roquettes B-40, et trois armes individuelles capturées. Le 29 Octobre à 7h50, à 3 kms sud ouest de Snoul sur QL7, un élément du 31er Bataillon de Rangers de la FF333 fait contact avec un peloton ennemi. Le contact termine à 8h05, résultant côté ami sans perte, quatre ennemis tués, et une mitrailleuse CHICOM et deux armes individuelles capturées. À 5h, le 1/1er RCB et les éléments du 1/7ème Bataillon font contact avec une compagnie ennemie. Le contact termine à 13h10 résultant un soldat ami tué.

(6) Pendant la période du 29-30 Octobre le soutien tactique aérien est de nouveau interdit par les conditions adverses de vol. La FF1 continue les opérations de cherche au nord est et est de Snoul. La FF333 continue les opérations de cherche au sud est et nord est de Snoul. Des contacts sporadiques continuent dans la région d'opération avec six ennemis tués.

(7) La période du 31 Octobre - 3 Novembre est caractérisée par de contacts sporadiques. L'AFVN vole 27 bombardements dans la région est et nord est de Snoul, causant 67 ennemies tués. Le 3 Novembre, la FF333 effectue un arrêt et réalignement de forces en préparation pour une expansion de la région opérationnelle vers le nord de Snoul. Le 4/7ème Bataillon est héliporté par CH-47 dans la région arrière de soutien 901, puis se déplace par camions pour joindre la FF1.

b. Phase II (5-8/11/70)

(1) Le 4 Novembre, la FF333 étend son opération au nord de Snoul le long de QL13. La soirée avant que la FF avance au nord, le pont ayant coordonnées XU567413 a été partiellement détruit par une démolition ennemie. Pendant la nuit du 3-4 Novembre, les éléments de génie de support fixe le pont. Le seul contact le 4 Novembre est l'attaque aérienne qui a tué 30 ennemis qui sont en train de traverser la rivière à l'est du QL13 approximativement à 10 kms au nord de Snoul. À 21h le 5 Novembre, l'avant poste de la FF333 subit une attaque de mortier, résultant deux soldats amis blessés et douze tués. La FF1 continue les opérations de recherche au nord, sud, est et ouest de Snoul. Le 4/7ème Bataillon est assigné la région d'opération à 3 kms est de Snoul. La FF9 continue les opérations de sécurité de la route.

(2) Le 6 Novembre, les éléments Rangers de la FF333 continuent à avancer à travers les régions assignées à 12 kms nord est de Snoul et sud de la route nationale 131. À 15h, à 6 kms est de QL13 et 1 km sud de la route nationale 131, un hélicoptère de commande de l'AFVN a essuyé des tirs lourds ennemis, résultant dommage à l'hélicoptère et deux blessés. À 15h15, dans la même région un élément du 52ème Bataillon de Rangers fait contact avec un peloton ennemi. Le contact termine à 15h10 avec trois ennemis tués. Le 7 Novembre toutes les unités de la FF333 commencent à se retirer des objectifs à la route nationale QL13.

(3) Le 8 Novembre, les éléments de la FF333 se retirent au sud le long de QL13 à une région immédiatement au nord et ouest de Snoul. À 6h20, à 3 kms nord est de Snoul sur QL13, le poste de commande du 52ème Bataillon de Rangers reçoit un tir intense de mortier et une attaque d'une compagnie ennemie. L'élément ennemi attaque le PC de l'ouest. L'Artillerie de l'ARVN tire en soutien. Le contact est brisé à 6h30 avec l'ennemi en retraite vers le sud ouest. Le Commandant de 52ème Bataillon de Rangers immédiatement envoie une force de réaction à la poursuite de l'ennemi. À 9h15, à 1 km au nord du PC la force de réaction fait contact avec une compagnie ennemie. L'ennemi brise le contact à 9h35 et se retire vers le nord ouest. Ce contact résulte en quarante-et-un ennemis tués, un prisonnier et neuf armes individuelles capturées; et quatre soldats amis tués plus trente-six blessés. À 9h, le 1/1er RCB se retire du Cambodge au Centre d'Entraînement de Thu Duc.

C. Phase III (9-10/11/70)

(1) Pendant la nuit du 8-9 Novembre, la FF9 est mise 100% en alerte afin d'assurer la sécurité de l'avenue principale de retrait. À 3h30 le 9 Novembre le PC de la FF9 reçoit une attaque qui résulte dans 4 ennemis tués et 2 AK-47 capturés. Nulle autre activité ennemie a été notée pendant le mouvement de retrait.

(2) Le 9 Novembre à 7h50, les éléments de la FF333 quittent Snoul et se retirent du Cambodge pour retourner à leurs camps de base. À 14h, la FF9 quitte le Cambodge pour couvrir les positions avoisinantes de la région 901. La FF1 procure la sécurité pour la retraite de la force FF333 et celle de la FF9, et puis quitte le Cambodge à 14h30, en passant à travers la FF9 et retourne à Lai Khe.

(3) L'avant-poste de la Division retourne à Lai Khe à partir de 7h30 le 10 Novembre. Après le départ du PC de la Division, la FF9 se retire aux régions de base.


Nguyen Van Tin
(source: DCAT70)

generalhieu.com