22ème DIVISION
Evaluation du 3ème Trimestre


Généralité: Les accrochages ont augmenté considérablement par rapport au dernier trimestre. La plupart du temps, ils étaient sous forme de harcèlements sporadiques et de subversions. Contrairement au précédent trimestre, ces accrochages se sont passés pendant le jour au lieu de la nuit. Le nombre de bataillons ennemis est resté constant dans cette région. Les Forces Populaires et Régionales par 1000 population est dans la moyenne en comparaison avec d'autres régions. Le centre de formation de la division assume l'encadrement des commandants et de ses adjoints au niveau de compagnie des Forces Régionales de l'ARVN. Le pourcentage de population sécurisée est passé de 10,2 pour cent - à 85,7 pour cent.

Effort: La 22ème Division a consacré plus de temps en opérations de combat que n'importe quelle autre division du pays pendant cette période. Le temps consacré à la pacification ne représente qu'à peu près 10 pour cent du total des jours accordés aux bataillons. Ceci grâce à la directive du 2ème Corps utilisant les FR et FP à la place des forces régulières. Au niveau national, la 22ème Division a dépensé le moins de temps en mission sécuritaire.

Bilan: Le nombre maximal d'accrochage à l'échelon de bataillon dans ce corps a été obtenu par cette division, et la quantité d'ennemis tués au combat a presque triplé par rapport au trimestre précédent.

Tendance: L'efficacité opérationnelle, la qualité de commandement, et le dispositif du soutien au combat sont sensiblement améliorés. La prise en main de la pacification et de la sécurité territoriale par les FR/FP ont permis à la 22ème Division de libérer davantage ses bataillons vers les missions offensives mobiles. Le support accru de l'Armée Américaine et les opérations combinées entre les forces alliées ont amélioré la mobilité et la capacité d'enrayer les mouvements d'ennemis.

US ARMY ADVISORY GROUP, IICTZ

Révisé le 01.12.2003

generalhieu.com